Actualité

Toute la chaîne de la pomme de terre représentée à Tournai

Le chargé de mission de Fedagrim, Alain Vander cruys, a eu le plaisir de faire le point sur les préparatifs et les inscriptions de PotatoEurope à Tournai au début du mois de juin. Jusqu’à présent, 194 exposants de 16 pays ont déjà montré la valeur unique de la culture de la pomme de terre les 6 et 7 septembre sur plus de 33 hectares en Belgique.

Le bourgmestre Paul-Olivier Delannois a souhaité la bienvenue aux participants et s’est déclaré très satisfait de la bonne coopération entre la ville et les organisateurs. “Tournai est la capitale belge de la culture de la pomme de terre. Mais par extension peut-être du monde. Un événement comme PotatoEurope a donc sa place ici”. Le président de Fedagrim, Johan Colpaert, a quant à lui remercié la ville et les agriculteurs impliqués pour leur coopération dans cet événement international qui a lieu en Belgique tous les quatre ans.

Pub


Pub


Pub


Pour lui, l’industrie de la pomme de terre représente une valeur ajoutée économique et industrielle très importante. “Le secteur offre une qualité de haut niveau et dispose encore d’un grand potentiel de croissance. C’est pourquoi nous sommes vraiment dans le centre international de la production de pommes de terre. J’invite donc les gouvernements à préserver cette position exceptionnelle en maintenant l’espace et les surfaces disponibles pour les agriculteurs, ce qui permettra à l’industrie de transformation de distribuer le produit dans le monde entier. Nous devons entretenir cette situation avec soin, dans l’intérêt de tous”.

Toute la chaîne est représentée

Alain Vander cruys explique que la foire se déroulera essentiellement de 10 heures à 18 heures les deux jours. “D’habitude, elle se prolonge un peu plus tard. L’emplacement est le même que les fois précédentes. Les terrains sont facilement accessibles de toutes les directions et sont proches de l’autoroute. Au guichet, les visiteurs paient dix-huit euros, en ligne quinze euros. Des invitations seront également distribuées par l’intermédiaire des exposants. Tout le monde devrait s’inscrire, de préférence en ligne, pour éviter les files d’attente”.

Lors de la conférence de presse (début juin), 194 exposants étaient inscrits et provenaient de 16 pays, ce dont les organisateurs sont très fiers. La proportion d’exposants belges est donc de 37 % et celle d’exposants étrangers de 63 %. Certains exposeront sous la grande tente, les autres dans un espace extérieur. Vander cruys est également fier que l’ensemble de la chaîne soit représentée. “Nous voulons également nous adresser à l’ensemble de la chaîne de manière très explicite. Nous prévoyons une superficie totale de plus de 33 hectares, dont 25 hectares de pommes de terre (17 hectares pour les démonstrations de récolte, ndlr). En outre, nous montrerons des lignes d’appel d’offres, des champs d’essai et nous fournirons un champ de démonstration pour l’abattage alternatif des fanes (électrique ou par traction, ndlr) et le contrôle mécanique des mauvaises herbes. Ce dernier point a été mis en place en partie grâce à la pression du public”.

Alain Vander Cruys est très heureux que l’ensemble de la chaîne soit représentée.

Espace partenaires

Fedagrim attache une grande importance à l’aide apportée par ses partenaires à l’événement. “Le CARAH s’occupe de l’exploitation du champ d’essai et du suivi des cultures, le PCA et la FIWAP s’occupent des démonstrations sur le contrôle des mauvaises herbes et la destruction des fanes, tandis que l’ILVO et le CRA-W s’occupent des autres démonstrations sur le plan pratique. Les pommes de terre sont des variétés Fontane (Agrico) et Challenger (HZPC). Le drainage et la transformation seront assurés par Mydibel et Lutosa. Syngenta est partenaire en ce qui concerne les produits phytosanitaires et ING est le partenaire financier”.

Les camions qui transportent les pommes de terre sont fournis par Dezeure et les tracteurs par Case IH. Matthias Claerbout de Case IH/Steyr explique que l’entrepreneur en question a acheté plus de dix unités du CVXDrive ces dernières années. “Il travaillera avec Case IH pour s’assurer qu’il y a suffisamment de tracteurs. Pendant l’événement, tous les tracteurs seront connectés, ce qui signifie qu’ils pourront être surveillés à distance. Pendant PotatoEurope, les visiteurs pourront suivre cette évolution directement sur le stand Case IH et avoir un aperçu de paramètres tels que la consommation de carburant ou la température du moteur. Pour la première fois en Europe continentale, Case IH présentera l’Optum 340 CVXDrive AFS Connect.

Case IH fournira les tracteurs, l’Optum 340 CVXDrive AFS Connect étant le premier en Europe.

En 2019, PotatoEurope a accueilli plus de dix mille visiteurs, dont un quart en provenance de l’étranger. Fedagrim vise au moins les mêmes chiffres cette fois-ci.


Informations pratiques Pommes de terre Europe

  • Date : 6 et 7 septembre 2023
  • Lieu : Ets. Witdouck, Rue de Mourcourt 2, 7540 Kain, Belgique
  • Entrée : 18 € sur place, 15 € en ligne www.potatoeurope.be