Nouvelles machines: beaucoup de contrastes sur le marché européen

La vente de machines agricoles, en régression en Europe depuis 2013, s’est ralentie et stabilisée au long de 2016. Pour cette année, CEMA s’attend même à une légère augmentation de 1%. Les premiers chiffres, encore provisoires, parlent d’un total de 3,33 milliard d’euros en nouvelles machines vendues en 2016, soit une régression de -2% par rapport à 2015.

Nina Janssen, coordinatrice de CEMA product groups, parle d’un marché plein de contrastes pour l’année de travail 2016. Certains pays, comme la Russie et l’Ukraine, ont connu une augmentation notable, surtout en ce qui concerne la vente de pulvérisateurs et de machines de semis de précision, alors qu’on note une chute très marquée pour d’autres pays comme la France et la Pologne.  En France, cette chute était due à des chiffres de récolte décevants et, suite à cela, des problèmes de liquidités chez agriculteurs et entrepreneurs agricoles. En Pologne, les subsides ont été bloquées, ce qui a eu un impact négatif sur les possibilités d’investissement des agriculteurs.

Le Product Group “Travail du sol”, sous la présidence de Mattias Hovnert de Väderstadt, note une tendance vers des machines de plus en plus grandes (larges) tout comme l’intégration toujours grandissante d’électronique et de technologie digitale dans ces machines.  L’industrie s’impose comme objectif d’augmenter le confort d’utilisation en faisant appel à ces nouvelles technologies.  Un chiffre remarquable pour 2016 est l’augmentation de la vente des déchaumeurs à disques de 4%. L’espoir est que cette tendance se constatera également dans d’autres catégories, comme les charrues et cultivateurs.

Selon Cristoph van Starck (Horsch), président du groupe de produits “protection de cultures”, la taille grandissante des machines et la sensibilité pour une agriculture écologique sont deux raisons possibles pour la recrudescence de la vente de machines.  En 2016, le marché de pulvérisateurs a connu une recrudescence de -8%. Malgré une recrudescence de -24%, l’Allemagne demeure le marché majeur pour ces machines.

Pub

Pub

Pub

Le groupe de produits “Semoirs, semoirs de précision et épandeurs d’engrais chimique” a 15 fabricants membres et est présidée par Massimo Bergo de Maschio. Après une recrudescence de -25% en 2015, le marché de semoirs pneumatiques a connu une timide progression de +3% en 2016. Au sein de ce groupe de produits, la Russie et l’Ukraine demeurent les majeurs pays de progrès. Frappant pour ces pays est que la vente concerne surtout les grandes machines (grand nombre de rangs par machine).