Michelin Evobib : le pneu le plus efficace en combinaison avec un système de télégonflage

Michelin était venu aux Contractor Days avec son nouvel Evobib. Ce pneumatique a été conçu spécialement pour être combiné avec un système de télégonflage. C’est donc avant tout un pneu pour les professionnels qui doivent effectuer de longs déplacements sur la route mais aussi travailler beaucoup sur les champs. Vous l’avez compris, les entrepreneurs agricoles et les grandes exploitations constituent son public cible par excellence.

L’époque où l’entrepreneur agricole ne sortait pas des limites de sa commune est révolue depuis longtemps. Ce changement est la conséquence tantôt d’une spécialisation dans certaines activités, tantôt du choix d’un certain profil de clients. Quoi qu’il en soit, l’entrepreneur agricole moderne est amené à accomplir pas mal de kilomètres sur la route. En même temps, le problème de la compaction des sols bénéficie lui aussi d’une attention croissante. Pression de gonflage, pneumatiques VF ou systèmes de télégonflage n’en sont devenus que plus importants. L’utilisateur recherche la pression au sol la plus faible possible sur les chantiers, mais aussi un pneu qui offre de bonnes performances pour la route. Il arrêt son choix sur des critères comme la consommation, la durabilité et le confort.  

C’est ce qui a incité Michelin à lancer l’Evobib, le premier pneu agricole conçu spécialement pour les tracteurs équipés d’un système de télégonflage. Frank Wennink, responsable du marketing chez Michelin Nederland, nous explique qu’un entrepreneur agricole moyen passe en moyenne un tiers de son temps sur la route. « Lors des déplacements, il convient d’économiser le carburant tout en réduisant au maximum la surface de contact et donc la résistance au roulement. Nous y parvenons en utilisant une nervure centrale spéciale. Sa forme, et surtout son profil discontinu, permettent une évacuation bien plus facile de l’eau, qui choisit toujours le chemin le plus court. La nervure centrale permet de rouler de façon confortable et sans vibrations sur la route. »  

Une fois sur le champ, à l’inverse, le pneu doit offrir un maximum de traction. « Ceci est rendu possible par la rangée supplémentaire de blocs profilés à l’extérieur et un écartement plus important entre les crampons. L’utilisation de la technologie Ultraflex bien connue protège le sol car, à charge égale, la pression exercée par le pneu est jusqu’à 40 % plus basse que dans le cas d’un pneumatique standard. » 

Le pneu n’existe pour l’instant qu’en deux dimensions pour les tracteurs développant plus de 200 chevaux. Il est recommandé pour les utilisateurs qui passent entre vingt et quatre-vingts pour cent de leur temps aux champs. Si vous passez plus de temps aux champs, l’Axiobib 2 est alors plus recommandé. 

Cet article est paru dans le numéro de janvier du magazine professionnel Entreprise Agricole. Le numéro de janvier est presqu entièrement consacré aux pneus et à la terre.

Plus d’info: michelin.be