Par les yeux de…Michiel Pors, Beco

Beco est connu pour ses bennes solides. Mais Beco fait bien plus que cela. Cinq groupes de produits renommés font partie du groupe Beco: Beco Transport, Beco Modifications, Beco Attachments, Beco Grabs et Buiscar Cargo Solutions.
Beco Transport livre des bennes pour le secteur agricole et de terrassement. Beco Modifications travaille à la fabrication et la modification de flèches standard, de flèches sur mesure, de flèches en 3 parties et de flèches de démolition et fleche de transbordement. Beco Attachments fabrique des pièces d’équipement Beco et des pièces de montage pour chargeurs à pneus, des pelles, des machines de démolition, des grappins de pierres et des silos à béton. Beco Grabs se dirige sur les grappins pour rupture de charge, entreprenage, le traitement de déchets, le travail de terrassement, le recyclage et l’industrie. Buiscar construit des remorques spécialement pour le transport de conteneurs utilisés surtout dans les grands ports, mais aussi des remorques pour usage industriel.

“Ces différents groupes de produits assurent une belle synergie. Car, quand on pense aux ports, on voit également des bennes, des grues avec des flèches adaptées et de pelles avec de grands grappins”, dit Pors.

Vu que les activités ont été étendues ces dernières années, Beco a ouvert une nouvelle usine à Vianen (Utrecht, Pays-Bas) récemment.

Beco est-elle toujours une entreprise familiale?
“Tout à fait, avec le propriétaire Henk van Vuren en tête. Une des trois filles, Marja Roza – van Vuren, a rejoint l’entreprise en 2016. La famille van Vuren désire gérer l’entreprise elle-même. Le nom Beco provient de la famille Bergshoeff (Bergshoeff Constructie), qui a commencé en 1924 comme maréchal-ferrant du village. Au cours des années, de plus en plus d’activités se sont ajoutés. Depuis plus de 40 ans déjà, Beco construit des bennes pour l’agriculture et les travaux de terrassement. 120 collaborateurs travaillent au siège principal de Vianen. 30 collaborateurs travaillent en Pologne, où l’on construit les remorques Buiscar.”

Pub

Pub

Pub

Quel est le plus grand groupe de produits?
“La construction de bennes et des lève-conteneurs pour l’agriculture, le terrassement, l’espace vert et l’industrie comprend 35% des activités. Les 65% restants sont une combinaison de cela. Les travaux comme les modifications de grues ou de composantes pour machines, chargeurs à pneus, dumpers et machines de construction sont en nette augmentation grâce à la bonne collaboration avec des fabricants comme Volvo, Kobelco, Caterpillat et Hitachi. Nous allongeons les flèches en les modifiant. Ainsi, les clients ont exactement la portée qu’ils désirent. Beco Modifications construit également des flèches triples (en trois parties). L’avantage est que le client peut travailler de plus près et de façon plus flexible avec la flèche. Beco assemble et construit deux variantes. En premier lieu, nous adaptons la flèche existante ou nous construisons une toute nouvelle flèche. Beaucoup de grands fabricants livrent des pelles où le client peut choisir parmi un nombre de flèches. Beco s’adapte aux souhaits spécifiques. Par exemple, le stock de Volvo pour le marché européen à Groot Ammers, tout près de Vianen.  Une situation win-win sur le plan logistique et financier.  Ainsi, nous pouvons travailler pour des clients de toute l’Europe, et Volvo peut les livrer en plus de son portfolio existant. Nous nous occupons aussi du certificat CE pour les fabricants. On ne devient pas partenaire certifié de Volvo facilement. Après les années de crise, nous voyons que le marché reprend la bonne direction.  Nous voyons une augmentation dans la demande de modifications. Les clients le voient, s’informent et prennent une décision pour la construction d’un special qui leur permet d’obtenir un nouveau travail.”

“Je crois dans le focus. Quand on a le bon focus, on peut tout obtenir”.

Voit-on une différence dans la construction de bennes dans les pays européens?
“Nous construisons les bennes de terrassement à 2 et 3 essieux Maxxim avec des capacités de charge de 14 à 36 tonnes, et les bennes agricoles à 2 ou 3 essieux Super avec des capacités allant de 12 à 26 tonnes. Depuis 2016, nous livrons également nos bennes Maxxim dans une version half-pipe (bac semi-arrondi). Ce half-pipe est très populaire en Allemagne. Selon nos voisins, la décharge est plus simple qu’avec une benne angulaire. En 40 ans, les bennes ont évolué et sont devenus de vrais produits de qualité avec un maximum de stabilité et un minimum de force de traction. En plus des bennes traînées pour tracteurs, nous avons aussi des bennes de travaux lourds (60, 70 et 80 tonnes) pour tombereaux de Volvo ou Caterpillar.  Les bennes Beco sont synonymes de qualité, travail sur mesure et robustesse. C’est ce que les clients veulent.”

Est-ce qu’il y a vraiment 5 ans de garantie sur les bennes Beco?
“Absolument. Nous donnons 5 ans de garantie sur les composantes de construction Beco. Nous voulons livrer de la qualité et sommes confiants dans notre produit. Le client veut pouvoir travailler, sans être mis à l’arrêt à cause de réparations.  Il s’agit là de solutions réfléchies et durables. Bien entendu, nous avons de la concurrence. Il faut avoir les bons arguments et la connaissance pour démontrer la valeur de Beco et d’informer les clients correctement. Nos distributeurs et spécialistes ont tout cela. Sur le long terme, Beco gagne grâce à la qualité et le peu de frais d’entretien.”

Qu’est-ce que Beco construit encore?
“Depuis presque 50 ans, Beco construit des silos à béton. Des machines pour déplacer le béton en hauteur et sur de grandes distances. Les silos à béton Beco sont connus pour leur simplicité et bonne qualité. De nos jours, les silos sont utilisés dans beaucoup d’usines à béton pour le remplissage de plaques de béton préfabriquées. A cause de la demande en augmentation, nous remarquons que le secteur de la construction de maisons attire également. Beco fabrique également des pièces d’équipement pour machines de construction, de terrassement et de travail minier, comme des grappins à pierres, des grappins de tri, des rateau gravier, fourches à palettes et des godets a haut déversement pour chargeurs à pneus, chargeurs télescopiques et pelles. Nos distributeurs vendent ces pièces d’équipement pour lesquelles nous avons un programme de livraison. Celles-ci sont construites dans un hall spécial”.

Les machines deviennent plus grandes et plus lourdes. Un inconvénient. Est-ce que cela préoccupe Beco?
“Oui, nous faisons attention aux types et tailles de pneus. Nous devons miser sur les pneus à basse pression. Beco délivre tous types et marques et travaille avec des partenaires fixes depuis des années. Le client est roi. D’ici 2017, nous voulons nous concentrer sur la production de série et les lignes de produit standard.  Ceci doit avoir un effet positif sur les temps de livraison et les prix”.

Pourquoi avez-vous commencé à utiliser un nouveau hall de montage?
Les 3700 m2 supplémentaires qui sont venus s’ajouter à l’usine Beco étaient les bienvenus. L’emplacement a une grande capacité de grues, nécessaire pour la construction de flèches. Pour Beco, l’endroit idéal pour effectuer le montage final de grues et bennes dans les meilleures conditions possibles.  Vu que les modifications marchent bien, nous avions besoin de cet espace. Le nouvel hall de montage est utilisé depuis le mois d’août. Nous avons fêté cet évènement avec nos clients en novembre 2016″.

Sur quoi allez-vous vous concentrer en 2017?
“Beco veut plus travailler en série et donc obtenir un avantage de prix. Nous souhaitons développer le programme du Brevis 100, notre benne de 10 tonnes. Nous avons eu une bonne année 2016. Une année lourde sur le plan technique, vu que le secteur agricole a connu une mauvaise période à cause des prix du lait. Mais nous ne pouvons pas dire que nous allons vers le même niveau qu’avant les années de crise en termes de vente. Beco veut continuer à évoluer et agrandir les nombres de vente tant dans les Pays-Bas que dans les pays d’exportation. C’est là-dessus que nous allons miser en 2017”.