Par les yeux de… Jean-Paul Spijker (Managing Director Trelleborg AFT Benelux)

A l’occasion de l’édition précédente d’Agritechnica, la nouvelle est tombée que Trelleborg reprendrait CGS Holding, l’entreprise derrière, entre autres, Mitas. Maintenant, deux années plus tard, Entreprise Agricole a discuté avec Jean-Paul Spijker.

Comment se présentent les affaires?

Jean-Paul Spijker (JPS): “L’intégration est en cours, mais pas encore complètement terminée. Cela demandera du temps. On parle de deux marques fortes qui se sont jointes. Ce n’est pas facile, mais tout se passe comme prévu. Nous travaillons dur à l’organisation et à nos processus internes avec comme objectif clair de rendre les choses le plus facile possible pour nos clients et d’être ainsi le premier choix dans les segments dans lesquels nous sommes actifs.

En ce qui concerne le développement et l’évolution, je préfère attendre Agritechnica, mais je peux vous dire qu’il vaudra la peine de faire le déplacement et de voir nos produits.”

Pub

Pub

Pub

Mitas a connu une croissance presque explosive dans le Benelux ces dernières années.  As-tu une explication pour cette évolution?

JPS: “Nous avons beaucoup investi dans le marketing avec entre autres le sponsoring de tractorpulling, et nous étions également actifs à la télévision. Et n’oublions pas les collaborations avec de grandes marques comme New Holland avec les Fantastic Farmer Days, les journées distributeurs John Deere et le Deutz Fahr roadshow.  Cela a fait énormément pour répandre notre réputation.
Quand on voit le réseau distributeurs, je peut dire que c’est un succès. Au début, il était difficile de trouver les bons distributeurs. Il y avait même des distributeurs qui nous demandaient de d’abord faire nos preuves. Un an plus tard, ils décidaient de faire appel à nous. Les distributeurs du début sont nos plus grand et plus fidèles clients, ce qui est top pour nous. Cela nous permet de créer de la continuité! Grâce à notre relation avec eux, nous avons des contacts étroits et sommes présents partout. Ceci nous demande beaucoup de temps et d’efforts, mais cela paie, ce qui nous donne de l’énergie.

Enfin, mon équipe a certainement contribué à ce succès en travaillant nuit et jour. Sans eux, ceci n’aurait pas été possible et je leur en remercie chaudement!”

La technologie des pneus est en évolution constante. Mitas a développé l’AirCelle pour (ou avec) Agco, et le PneuTrac a reçu plusieurs prix. Comment se passe le développement du PneuTrac, et quel est le point de vue de l’entreprise en ce qui concerne l’innovation?

JPS: “Tes exemples démontrent que nous avons beaucoup investi dans le développement. Nous continuons sur cette lancée. Trelleborg prend ces développements très au sérieux, car c’est la seule façon de progresser. Regardez ce que cela a coûté aux fabricants qui ne l’ont pas fait, en matière de rendement. L’innovation représente une partie importante de notre budget R&D et marketing. Je ne veux pas trop en révéler à propos d’Agritechnica, mais bien de nouvelles idées du groupe y seront présentées.

Le choix de pneus est large, non seulement en termes de tailles, mais également en ce qui concerne les technologies. A quoi doit-on certainement faire attention lors de l’achat de nouveaux pneus de tracteur?

JPS: “Lors de l’achat de nouveaux pneus, il y a plusieurs choses auxquelles il faut faire attention. On a à faire au profilé, à la capacité de charge et à la pression de travail nécessaire. Ce qui est également important est le coût par heure de travail. Il arrive toujours que l’on donne de mauvais avis de temps en temps, ce que nous trouvons dommage. Quand les choses vont mal, c’est souvent le fabricant qui est pointé du doigt. Je préfère que nos spécialistes donnent leur avis en cas d’hésitation. N’oubliez pas qu’on est là pour répondre à vos questions!”

 Quels sont les dangers de mauvais montages?

JPS: “Un mauvais montage se passe souvent déjà mal au talon (hiel?) du pneu. Lorsque celui-ci se déchire, cela peut avoir de grandes conséquences.  Cette rupture ce passe lors du montage et du démontage. Un autre point d’attention est la rondeur du pneu. Dans le jargon, on appelle cela “Radial Runout”, reconnaissable au point blanc sur le pneu et au point noir sur la valve. Il s’agit du rayon du pneu qui n’est pas consistent par rapport au centre de la valve.  Quand ceci n’est pas bien réglé, le tracteur vibre ou est instable. Ceci est facile à résoudre en tournant le pneu d’un quart.  Si ceci n’aide pas, on peut déterminer les bons points  en envoyant l’un de nos spécialistes qui prennent les bonnes mesures. Un autre danger est que la machine ne donne pas les performances voulues à cause d’un mauvais choix de pneus.”

On sous-estime souvent un bon choix de pneus. Quelles sont les conséquences du bon choix de pneu?

JPS: “Il y a énormément à dire et à faire à propos de ce sujet. Un mauvais choix donne souvent une mauvaise traction, une consommation de carburant élevée, un mauvais confort de roulage et trop de tassement du sol. J’ose à peine le dire, mais c’est souvent la conversation du jour quand on se trouve à un salon. “Quel pneu est le bon pour ce que je fais”, demande l’agriculteur ou l’entrepreneur de travaux agricoles. Le choix d’une machine est important, mais on parle souvent encore plus du choix de pneu. L’entreprise de mécanisation a tout à gagner lors de la vente de machines. On apprend à l’entreprise de mécanisation à vendre le bon pneu avec la machine. C’est notre mission. Maintenant que Trelleborg et Mitas se sont joints, il n’y a que l’embarras du choix. Dans 99% des cas, nous pouvons offrir le bon choix de pneus. Nous avons démontré cela à l’occasion des Journées de Mécanisation d’Oudenaarde avec deux tracteurs identiques sur pneus Trelleborg, l’un avec le TM800 et l’autre avec le TM1060. On voyait clairement la différence.  Le TM1060 diminue la consommation de carburant, mais permet également une vitesse de travail plus élevée. Le temps, c’est de l’argent, dont il est positif de pouvoir faire plus d’hectares dans le même temps grâce au bon choix de pneu.”

 Vous êtes actifs non seulement dans l’agriculture et l’industrie, mais également dans le secteur des pneus de motos et de vélo. Vous avez en plus développé un pneu spécial pour le tractorpulling. D’où vient cet engagement dans le sport?

“Mitas a une longue histoire en tant que sponsor d’évènements sportifs. Les racines de son engagement dans le sport remontent à 1947, quand l’entreprise a commencé avec des pneus pour le Speedway, un sport très populaire en Tchéquie et au Royaume Uni. Avec une part de marché grandissante dans le secteur agricole, il était logique de faire le pas vers le tractorpulling.

En 2014, Mitas a signé un accord de sponsoring avec le European TractorPulling Committee (ETPC) et s’est ainsi engagé dans le monde fascinant du tractorpulling. Mitas soutient activement des évènements de tractorpulling en Europe, comme les Eurocup Pulls par exemple. Mitas a récemment rennouvellé l’accord de sponsoring pour la saison Eurocup 2017. Le Tractor Pulling est un sport d’agriculteurs, et nous sommes très contents de la visibilité de notre marque pendan ces évènements. Afin de confirmer cette présence grandissante dans le sport, Mitas a développé le pneu Powerpull.”

 

Trelleborg et Mitas présenteront leurs nouveautés à l’occasion d’Agritechnica dans le palais 20, stand B04.