Mon tracteur : Le Ford County 1454 de Luc et Kamiel Stuer

Les atténuateurs de choc des frères Luc et Kamiel Stuer sont connus dans le monde entier. Ce que l’on sait moins, c’est qu’ils ont tous deux débuté leur carrière dans la peau d’entrepreneurs agricoles. Et qu’ils ont été mordus dès leur plus jeune âge par le microbe des tracteurs Ford County. Ils ont d’ailleurs commencé depuis peu à les collectionner. Au total, ils en possèdent aujourd’hui dix-neuf, dont dix County et neuf Majors. Leur objectif est de les restaurer tous.

Il y a 55 ans, Luc et Kamiel travaillaient avec le troisième frère dans l’entreprise agricole de leurs parents. La flotte de tracteurs de l’entreprise était notamment constituée d’un County. « C’était un County 1124 ou 1104 », se remémore Kamiel. « Nous ignorons le modèle exact ». Dans le pays de Waes, c’était à l’époque un monstre qui développait plus de 100 cv. Hormis sa puissance, l’engin ne brillait pas par sa maniabilité, mais il suffisait d’un peu de pratique pour s’y habituer. Le County était essentiellement utilisé pour débarder les troncs d’arbre abattus, mais aussi pour labourer, presser de la paille ou du foin ou faucher de l’herbe.

Luc et Kamiel n’ont jamais tout à fait quitté le monde agricole, car ils restent actifs dans le petit univers du tractorpulling et possèdent trois remorques de charge déployées essentiellement lors de grandes compétitions européennes. Ils ont commencé à collectionner les tracteurs Ford County et Major il y a un an et demi. Pour l’instant, le clou de la collection est un County 1454. Il est dérivé du Ford 9600 et développe 145 cv. Il a été acheté aux Pays-Bas à quelqu’un qui l’avait reçu en cadeau. Mais le manque de place avait obligé ce dernier à s’en séparer, et c’est ainsi que le County s’est finalement retrouvé dans le pays de Waes, où il a été entièrement restauré. « Les modèles County deviennent de plus en plus rares, et certains se vendent même sur la foi de quelques photos sur l’Internet. Il s’agit de réagir vite pour pouvoir acheter le bon tracteur au juste prix », nous explique Kamiel. Les pièces détachées pour les tracteurs sont encore plus difficiles à trouver et elles doivent généralement être fabriquées en interne. L’objectif des deux frères est de réunir l’ensemble de la gamme County et de restaurer tous les tracteurs.

À la rédaction, nous leur souhaitons d’ores et déjà bonne chance dans leur quête de ces géants légendaires.

%d blogueurs aiment cette page :