Holmer TerraDos T4-30: une prouesse technique exceptionnelle

Le fabricant du sud de l’Allemagne Holmer introduisait sa première arracheuse intégrale six rangs en 1974. Selon le fabricant, 3300 arracheuses intégrales sont au travail mondialement aujourd’hui. Depuis 2012, l’entreprise livre le dernier modèle – la TerraDos T4-40, et après une série préalable, la TerraDos T4-30 est maintenant aussi disponible. Entreprise Agricole y a jeté un coup d’œil.

Après s’être limité pendant des années à la construction d’intégrales à quatre roues, apparemment suite à un “gentlemen’s agreement” avec un collègue allemand, l’entreprise introduit une pre-série de la T4-40 à quatre roues à la fin de l’année 2012. Cette T4-40 a un volume de trémie de 45 m3, ce qui correspond à environ 31 tonnes. Depuis l’année dernière, la T4-40 est livrable. En 2014, Holmer introduit également la T4-30 à quatre roues avec un volume de trémie de maximum 30 m3, soit environ 21 tonnes de betteraves sucrières. Cette T4-30 succède à la série T3, par ailleurs toujours livrable. En 2014, la Holmer T4 recevait le titre ‘Machine des Jahres'(Machine de l’année). Jusqu’à présent, tant la T4-40 que la T4-30 sont vendues en séries limitées dans le Benelux. Les utilisateurs contactés par Entreprise Agricole sont toutefois très satisfaits.

Pub

Effeuilleuses et scalpeurs

Holmer livre deux modèles de base d’effeuileuses. Le KOS I est un effeuilleuse intégrale qui dépose les feuilles entre les rangées. L’alternative est le KOS KO combi. Les deux modèles sont livrables avec un rotor combiné pour effeuillage et nettoyage des betteraves afin d’épargner la tête des betteraves. Surtout lors de la récolte de betteraves pour la production de biogaz, un peu de feuillage n’est pas un problème et est souvent même souhaitable. A l’avant de l’effeuilleuse se trouve le tâteur pour le guidage qui passe entre la deuxième et troisième rangée de betteraves.

Les scalpeurs en parallélogramme Holmer sont présentés sous le nom DynaCut. Le réglage de profondeur est lié à la hauteur de l’effeuilleuse. Le parallélogramme fonctionne à l’envers. Ceci signifie que les scalpeurs travaillent plus en profondeur si l’effeuilleuse est positionnée plus en hauteur. Selon Holmer, le système est également capable de livrer un bon travail de scalpage à des hautes vitesses de travail. Les très grandes vitesses d’arrachages ne sont pas vraiment d’usage dans le Benelux, mais les vitesses de conduite augmentent néanmoins.

Réglage de profondeur individuelle des socs

Le Terra Dos T4 est muni d’un groupe d’arrachage HR 50. En alternative, il y a HR 45 pour des écarts de rangées de 45 cm et VHR pour des écarts de rangées variables de 45, 47.5, 48 et 50 cm. Les groupes d’arrachage ne sont pas pendulaires, mais fixés horizontalement afin que les socs puissent suivre les rangées de betteraves sans basculer. En plus de scalper à la bonne hauteur, le réglage de profondeur des couteaux est également important pour un travail d’arrachage optimal. Pour cela, Holmer a développé le système EasyLift avec réglage de profondeur individuel par groupe d’arrachage. Chaque groupe est équipé d’un vérin hydraulique qui soulève chaque élément d’arrachage ou le fait descendre, selon un signal provenant des scalpeurs. Cela donne deux avantages importants. D’un côté, les socs sont ainsi capables d’arracher les betteraves basses sans casse de collet, et d’un autre, les socs prennent moins de terre chez les betteraves hautes. Selon le fabricant, les groupes d’arrachage peuvent travailler dans une marge de 25 cm. Pratique non seulement chez les cultures en positions variées, mais aussi pour le travail en ornières ou en rangées ou avec des bords de parcelle irréguliers. Les vérins qui règlent la hauteur des socs servent aussi de protection contre les pierres.

Nettoyer, stocker et décharger

Contrairement à ses collègues, Holmer utilise un tapis nettoyeur avec six rouleaux longs et quatre courts. Ainsi, l’effeuilleuse et l’arracheuse peuvent être montées plus près de la machine, donnant une machine plus compacte et une meilleure répartition du poids. Les rouleaux laissent passer le feuillage et la terre et envoient le produit sur un tapis de tamisage de 90 cm de largeur vers les 3 turbines de nettoyage. Dans la série T4, Holmer a adapté l’entraînement afin d’obtenir plus de place entre les roues avant pour un tapis de tamisage plus large. En combinaison avec les essieux portiques, ceci donnerait 40% de place supplémentaire. Trois turbines de nettoyage transportent le produit vers l’élévateur d’une largeur de 100 cm. Le trajet de nettoyage est réglable à l’infini depuis la cabine et est réglé selon le poids afin d’éviter les blocages. Si la pression mesurée indique un blocage imminent, l’électronique règle le nombre de tours du tapis de tamisage ou des turbines de nettoyage automatiquement. La vitesse de conduite peut, si nécessaire, également être réduite de façon automatique. Le convoyeur de déchargement extra long a une fonction mémoire pour la hauteur de déchargement.