AUTOMOTEUR DE LISIER VREDO VT4556: dernière version d’automoteur à usage multiple

Vredo, fabricant de regarnisseurs de prairie, d’enfouisseurs à lisier et d’automoteurs de lisier, trouve son origine chez la famille De Vree à Dodewaard (Pays-Bas). Deux tout nouveaux automoteurs de lisier ont justement fait leur apparition en début d’année. Il s’agit du VT4556 et du VT7028. Dans cette édition de Zoom Sur, nous nous concentrons sur le VT4556.

Vredo est né de l’entreprise de travaux agricoles de Ben de Vree, démarrée en 1947. Afin de rendre les machines capables de fonctionner dans les circonstances de Betuwe, De Vree adaptait régulièrement des machines, ce qui a résulté, en 1976, dans la première machine Vredo: un regarnisseur de prairie. Son principe de fonctionnement à double disques sera plus tard repris pour les enfouisseurs à lisier. Les activités à automoteur débutaient en 1989 avec un outil d’épandage de fumier sur un automoteur Horsch à 3 roues. Depuis 1994, Vredo construit elle-même ses automoteurs de lisier.

Indication de type

Le VT4556 a fait son entrée sur le marché en début d’année en tant que successeur du VT4546. Vous vous demandez d’où vient l’indication de type?  “VT” est le diminutif de “Vredo Trac”, les deux premiers chiffres indiquent la puissance en chevaux (450), le chiffre suivant indique la (cinquième) série et le dernier chiffre indique le nombre de cylindres (6).

Pub

Pub

Pub

Le VT7028, le succésseur du VT5518, a donc 700 chevaux, est de la deuxième série et a 8 cylindres. Les différences majeures entre le VT4546 et le VT4556 sont:

  • moteur de ligne Scania DC13 384A Phase IV 6 cylindres au lieu d’un moteur V 6 cylindres Deutz
  • une cabine avancée de 40 cm afin de faire place pour le filtre à air et le catalyseur
  • des réservoirs de carburant de 300 litres chacun à gauche et à droite devant les roues avant (un total de 450 litres à l’arrière auparavant)
  • Pompe et moteurs hydrostatique avec réglage électronique
  • Compresseur et réservoir à air standard
  • Plus grande capacité et hauteur de relevage
  • Bras de pompage à couronnes rotatives plutôt qu’une commande par cylindres hydrauliques

Chaque année, Vredo construit entre 30 et 40 machines de la série VT45. Les marchés majeurs pour les tonneaux à lisier sont le Benelux, l’Allemagne et le Danemark. L’épandeur de fumier Tebbe est populaire surtout en France (composte) et en Grande Bretagne (boue). 12 versions des machines à 2 essieux 7028 et à 3 essieux 7028 sont construites au cours de cette deuxième année de production, avec l’Allemagne comme marché le plus important.

Répartition de poids et maniabilité

Il y a peu de fabricants proposant des épandeurs automoteurs, et chaque fabricant a son propre concept. Selon André De Waard, vendeur de tracs, les tracs Vredo se distinguent surtout grâce à leur grande pompe et bras de pompage de 8”, ainsi que leurs essieux suspendus, leur confort de manipulation et de conduite, leur répartition de poids avec un poids identique sur chaque roue, et leur maniabilité. Le tonneau à lisier en polyestre de 19,5 m3 se trouve exactement au milieu, entre l’essieu avant et arrière. Le moteur Scania se trouve à gauche entre les roues avant et arrière, tandis que l’unité de refroidissement se trouve à droite. Lorsque l’injecteur ou l’enfouisseur à lisier se trouve au sol, le trac est un peu plus léger à l’arrière. Avec un épandeur relevé, c’est l’avant qui est plus léger. Selon De Waard, l’automoteur a la même pression au sol sur chacune des roues 1050/50 R32, même avec épandeur Tebbe et remorques. Le VT4556 est également livrable avec une remorque en acier de 25.000 m3 avec bras de pompage ou avec tonneau de 27.000 m3 sans bras de pompage.

Les essieux avec direction à fusée Raba combinés à la construction relativement courte du VT4556 (châssis 4,5 m, longueur 8,2m) assurent une bonne maniabilité qui s’avère pratique sur des entrées de champs étroits et des virages en tournière. La marche en crabe fait en sorte que les roues arrières sont placées dans un angle de direction de 12 degrés lors de l’épandage, afin que chaque roue suit sa propre voie et que le sol est traité sur 4m. Le relevage corrige automatiquement afin que l’épandeur reste en parallèle avec les essieux avant et arrière. La transmission mécanique des deux essieux se fait par un boîtier intermédiaire à transmission hydraulique qui doit éviter le patinage et donc assurer que chaque roue a toujours la même traction. La boite a variation continue VVT700 , développé chez Vredo et capable d’assumer 700 chevaux, assure la traction des roues pour le VT7028.

Capacité et multifonctionnalité

La maniabilité et la construction relativement courte du VT4556 donnent plus de capacité, selon De Waard. Ainsi, l’automoteur n’a aucun problème sur des cours et entrées de champs étroites et des petits chemins. Le gain de temps ainsi obtenu permet d’épandre plus longtemps. La pompe volumétrique de 9000l/min Vogelsang avec hacheur Vredo aspire le lisier via un bras de pompage de 8”. Le point de rotation dans le bras de pompage dispose désormais d’un rotule motorisé au lieu d’un couronne avec cylindre, ce qui permet de pomper de fosses à lisier profonds.

Bien que Vredo ne produit plus le Kommunaaltrac, idéal pour l’autoroute, le fabricant continue de miser sur la multifonctionnalité de l’automoteur. Ainsi, la machine est équipée de six points d’ancrage afin de pouvoir changer l’outil, et l’unité de pompage avec bras de pompage peut assez simplement être enlevée. Changer l’outil et enlever l’unité de pompage vous prend environ deux heures. Un épandeur de fumier Tebbe de 20 tonnes avec cellules de pesage pour le dosage est livrable. Equipé du relevage frontal optionnel Zuidberg de catégorie 3 et d’une glissière à maïs, le Vredo Trac convient parfaitement pour le travail en silo. Des roues de cultures sont livrables pour l’épandage en rangée dans le maïs.