Actualité

« Unstoppable » : 50 ans d’ensileuses automotrices CLAAS JAGUAR

Grâce à de nombreuses innovations ainsi qu’à une technique efficiente et robuste, la JAGUAR a très tôt acquis non seulement une renommée mondiale, mais aussi la place de numéro un mondiale. Aujourd’hui, elle séduit agriculteurs et entrepreneurs agricoles du monde entier, non seulement par ses technologies uniques d’éclatement des grains et sa qualité de coupe, mais aussi grâce à ses faibles coûts globaux.

L’ensileuse automotrice est aujourd’hui avec le tracteur et la moissonneuse-batteuse l’une des machines clés non seulement sur de nombreuses exploitations et entreprises agricoles, mais aussi dans tout le secteur agricole. Ensilage de fourrage de qualité, production laitière, engraissement de taurillons ou récolte de biomasse : elle assure des longueurs de coupe optimales et une excellente pulvérisation des grains ainsi qu’une productivité élevée et une polyvalence maximale. La JAGUAR de CLAAS, numéro un mondiale des ensileuses automotrices, fête cette année un demi-siècle d’existence et plus de 45 000 exemplaires construits. « La JAGUAR est depuis 50 ans synonyme d’innovation, d’efficience, de productivité et de fiabilité. Aucun autre modèle n’a marqué à ce point de son empreinte le segment des ensileuses en cinq décennies », explique Dominik Grothe, vice-président senior ensileuses. « Cette place de leader du marché mondial, CLAAS la doit certes au progrès technologique, à ses ingénieurs et au feedback de ses clients, mais aussi à ses concessionnaires et partenaires de service après-vente. Un matériel fiable, une disponibilité rapide des pièces de rechange et un service après-vente efficace et professionnel sont indispensables pour réduire les immobilisations – un critère décisif avec ces machines clés, notamment pour les entreprises agricoles. »

Pub


Pub


Pub


Leader du marché pour les coûts globaux et la gestion du cycle de vie

Si la JAGUAR a su rester numéro un mondiale des ensileuses automotrices, c’est non seulement grâce à ses innovations technologiques et à ses excellentes performances, mais aussi à ses composants haut de gamme aux faibles coûts d’usure, au service après-vente irréprochable des concessionnaires CLAAS et à l’approvisionnement rapide en pièces de rechange. Les clients bénéficient de ces avantages pour des machines neuves et d’occasion. Au sein du réseau mondial de distribution CLAAS, les JAGUAR d’occasion s’affranchissent des frontières nationales, voire des océans, pour aller ensiler le miscanthus et la canne à sucre en Thaïlande ou la lavande dans le sud de la France. Ainsi, peu d’ensileuses sont utilisées aussi longtemps que les JAGUAR et aucune JAGUAR d’occasion n’attend bien longtemps son nouveau propriétaire.

Technique empruntée aux moissonneuses-batteuses

Avec l’augmentation de la culture du maïs et l’essor des automotrices à partir des années 1970, les ensileuses automotrices remplacent peu à peu les ensileuses traînées à peu près en même temps en Amérique du nord, en Europe et dans le bloc de l’Est d’alors. CLAAS se lance dans ce segment prometteur en 1973 avec la JAGUAR 60 SF, après la fabrication en amont de premiers prototypes par deux concessionnaires. Ce modèle de 120 chevaux, qui reprend des éléments de l’ensileuse traînée JAGUAR 60 et de moissonneuses-batteuses de l’époque, est vendu la première année à 33 exemplaires. Cette ensileuse sera fabriquée à plus de 500 exemplaires jusqu’à l’arrêt de sa production en 1976.

Très vite, la puissance du modèle ne suffit plus, notamment aux entreprises agricoles. En 1975, la JAGUAR 80 SF est fabriquée à Bad Saulgau, avec une puissance de 213 chevaux, des becs à maïs à trois ou quatre rangs, un accélérateur et un nouvel automatisme de guidage CLAAS. Autre nouveauté, la possibilité d’ouvrir la chambre d’alimentation pour accéder au carter du rotor, ce qui facilite considérablement les travaux d’entretien. Pour succéder à la JAGUAR 60 SF, CLAAS développe en parallèle la JAGUAR 70 SF avec un rotor beaucoup plus large et un moteur au choix de 150 ou 175 chevaux, commercialisée pour la saison 1976/1977. Elle affiche un débit allant jusqu’à 75 tonnes par heure pour l’ensilage du maïs.

De référence à numéro un mondiale des ensileuses

En 1983, dix ans après le lancement de la JAGUAR 60 SF, un grand pas technologique est franchi. La nouvelle série JAGUAR 600 est une révolution non seulement en termes de puissance et de qualité de coupe, mais aussi en matière de design. Les principales nouveautés sont le détecteur de métal, l’éclateur et l’accélérateur. Les moteurs Mercedes-Benz ultra-modernes permettent un couple élevé associé à une faible consommation de carburant. Héritée des moissonneuses-batteuses DOMINATOR et montée sur silentblocs, la nouvelle cabine séduit par son ergonomie et par son isolation phonique. Le nouveau levier d’avancement permet de commander plusieurs fonctions sans manipulations compliquées. Avec une puissance moteur portée à 300 chevaux, l’ensileuse peut désormais être utilisée avec un bec à maïs à six rangs pour une productivité optimisée. Un nouveau rotor est proposé avec des couteaux disposés en V et décalés pour l’ensilage de céréales immatures ou d’épis. En 1988, CLAAS offre une cure de jouvence aux JAGUAR qui reçoivent notamment une nouvelle cabine. La JAGUAR 695 MEGA de 354 chevaux est également le nouveau fleuron de cette série à succès.

L’année 1994 marque un tournant important : la toute nouvelle série JAGUAR 800 de CLAAS repousse les limites de performance et se positionne comme leader technologique. Le leader du marché européen avec la JAGUAR 600 occupe désormais la place de numéro un mondial des ensileuses automotrices. La JAGUAR 880 est alors l’ensileuse la plus puissante au monde avec 481 chevaux. Elle peut ainsi recevoir pour la première fois un bec à maïs à huit rangs. Un an plus tard, le premier bec à maïs indépendant du sens de semis CLAAS RU 450, d’une largeur de travail de 4,50 m, arrive au catalogue. Monté perpendiculairement au sens d’avancement derrière l’essieu directeur, le moteur transmet directement sa puissance au rotor via une courroie de transmission « Powerband ». Il sert également de contrepoids avec des outils frontaux de grande largeur. Pour l’ensilage d’herbe ou de maïs, il est possible d’utiliser facilement et rapidement le canal herbe ou l’éclateur. L’accélérateur puissant garantit le transfert précis du fourrage vers les camions et remorques, même vers l’arrière par-dessus le tracteur. La nouvelle cabine au pare-brise galbé avec siège passager est notamment révolutionnaire en matière de visibilité panoramique et d’habitabilité. Dès 1997, certains modèles FIELD SHUTTLE de petite série sont fabriqués – essentiellement en version caisson, quelques exemplaires en version sellette.

En 2001, la JAGUAR 900 franchit pour la première fois la barre des 600 chevaux. La nouvelle cabine avec terminal digital et levier multifonctions moderne devance une fois de plus la concurrence. Dès 2003, la JAGUAR SPEEDSTAR est en outre la première ensileuse homologuée à 25 km/h. La puissance maximale de la JAGUAR est également portée à 623 chevaux.

L’intelligence au service de l’efficience

L’année 2008 connaît une avancée majeure : la nouvelle série JAGUAR 900 repousse à nouveau les limites de performance, avec jusqu’à 830 chevaux pour la JAGUAR 980 dotée de deux moteurs. Le nouveau rotor V-MAX et la nouvelle forme des couteaux assurent une qualité de coupe optimale, des performances maximales et une grande facilité de maintenance. La nouvelle génération de cabines permet au conducteur de gagner en confort, tout comme le système de remplissage automatique des remorques de transport AUTO FILL en option. La série JAGUAR 900 se distingue également par la gestion intelligente de la puissance moteur DYNAMIC POWER et l’adaptation des courbes moteur à chaque application, qui assurent jusqu’à 10 % de carburant économisé à charge moteur partielle. Proposée en option, la mesure en continu du taux de matière sèche et des ingrédients des différents types de récoltes par le capteur NIR permet dès 2012 une documentation des rendements intra-parcellaires, par exemple pour le bilan des flux de matières. Le télégonflage d’usine avant et arrière – une exclusivité encore aujourd’hui dans le segment des ensileuses – protège non seulement les sols, mais préserve aussi le confort de conduite. En 2014, la nouvelle série JAGUAR 800 reprend bon nombre de ces caractéristiques.

En 2015, CLAAS commercialise une technologie de traitement du maïs-ensilage née aux États-Unis sous le nom SHREDLAGE®. L’éclateur MCC (MULTI CROP CRACKER) SHREDLAGE® complète depuis l’offre d’éclateurs performants et polyvalents de la JAGUAR. En 2017, le flux de récolte et le concept de châssis de la JAGUAR 900 sont optimisés. En 2019, une nouvelle génération de becs à maïs ORBIS voit le jour. Deux ans plus tard, les fonctions automatiques du CEMOS font leur apparition sur les JAGUAR 900. Elles améliorent les performances et l’efficience de ces ensileuses de forte puissance fabriquées à Harsewinkel. Avec les JAGUAR 960 et JAGUAR 990 déclinées en version TERRA TRAC, CLAAS ajoute simultanément deux ensileuses semi-chenillées au catalogue. Elles peuvent être utilisées aussi bien pour l’ensilage de maïs que pour l’ensilage d’herbe dans les prairies grâce à leur système de protection de la couche végétale en fourrière. Ce concept ne préserve pas seulement les sols, mais il améliore aussi le guidage de l’outil frontal.

Modèle anniversaire à l’Agritechnica et événements chez certains concessionnaires

CLAAS célèbre les 50 ans de la JAGUAR avec une édition spéciale qui sera présentée dès l’Agritechnica 2023. L’offre comprend des autocollants avec les silhouettes des JAGUAR, des packs d’équipements spéciaux et un pack conducteur. Une JAGUAR 990 TERRA TRAC sera dévoilée sur le stand CLAAS à l’Agritechnica (hall 13) en édition spéciale limitée, parée pour l’occasion d’une peinture spéciale. Elle pourra ensuite être admirée lors de démonstrations pendant la saison d’ensilage 2024 et à l’occasion d’événements JAGUAR organisés chez certains concessionnaires.

Évolution de la CLAAS JAGUAR en bref :

  • 1973 : lancement de la JAGUAR 60 SF.
  • 1975 : construite à Bad Saulgau, la JAGUAR 80 SF avec moteur diesel V10 développe 213 chevaux et repousse les limites de performance.
  • 1977 : CLAAS présente la JAGUAR 70 SF qui succède à la JAGUAR 60 SF.
  • 1983 : la nouvelle génération de JAGUAR 600 révolutionne les ensileuses automotrices.
  • 1989 : JAGUAR 600 S/SL/MEGA avec nouvelle cabine, jusqu’à 354 chevaux et amélioration globale des performances.
  • 1994 : JAGUAR 800 avec moteurs en position transversale, jusqu’à 481 chevaux et premier bec à maïs à huit rangs. La même année, la 10 000e JAGUAR sort de l’usine ; désormais, chaque anniversaire important pour la JAGUAR est célébré par une édition spéciale.
  • 1997  la JAGUAR FIELD SHUTTLE est la combinaison d’une ensileuse et d’un caisson ou sellette.
  • 1998 : CLAAS construit la 15 000e JAGUAR avec une finition spéciale pour l’occasion.
  • 2001 : version évoluée et nouveau fleuron de la gamme avec la JAGUAR 900 de 605 chevaux.
  • 2003 : version JAGUAR SPEEDSTAR homologuée à 25 km/h.
  • 2004 : CLAAS construit sa 20 000e JAGUAR.
  • 2006 : lancement de la JAGUAR 900 GREEN EYE avec jusqu’à 623 chevaux.
  • 2008 : nouvelle série JAGUAR 900 avec DYNAMIC POWER et de nombreux automatismes.
  • 2009 : la 25 000e JAGUAR produite est une JAGUAR 980 avec deux moteurs et une puissance de 830 chevaux.
  • 2011 : CLAAS construit la 30 000e JAGUAR en finition spéciale noire.
  • 2012 : le capteur NIR intégré permet un calcul précis du rendement avec la mesure du taux de matière sèche et des ingrédients (cendres brutes, protéines brutes et sucres) des différentes zones de parcelles.
  • 2014 : modernisation de la série JAGUAR 800 avec gain de confort, d’efficience et de performances.
  • 2017 : la nouvelle génération de JAGUAR 900 propose un entraînement variable de l’outil frontal et un nouveau concept de châssis.
  • 2019 : CLAAS commercialise la JAGUAR 900 TERRA TRAC avec système de protection de la couche végétale en fourrière et introduit en parallèle le CEMOS AUTO PERFORMANCE pour les JAGUAR.
  • 2019 : la 40 000e ensileuse JAGUAR quitte l’usine d’Harsewinkel.
  • 2020 : nouveaux becs à maïs ORBIS d’une largeur de travail allant jusqu’à neuf mètres et d’une largeur de transport de seulement trois mètres, avec protection pour le transport intégrée : sécurité optimale lors des trajets sur route et temps de préparation nettement raccourcis.
  • 2022 : lancement du nouveau GPS PILOT CEMIS 1200 pour le guidage automatique et l’agriculture de précision sur la JAGUAR