SIMA 2019

Comme tous les deux ans, du 24 au 28 février 2019 : le secteur agricole se réunira au Parc d’Expositions Paris Nord Villepinte pour la 78ème édition du SIMA.
Voici un aperçu de ce qui nous attend lors de ce salon.

Pas moins de 1.800  exposants de 42 pays ont répondu « présent » pour cette nouvelle édition.  Parmi ces pays, nous notons six nouveaux arrivants, à savoir l’Arabie Saoudite, l’Israël, la Serbie, la Slovaquie, le Sri Lanka et la Suède.

Quinze branches du secteur seront mises en avant lors de cette exposition renommée. Les tracteurs occuperont bien évidemment une majeure partie du salon. Il y aura également de la place pour les pièces, les accessoires ainsi que les composantes électroniques.
Nous retrouverons également tous le matériel nécessaire au travail du sol, au semis et à la plantation; à la protection des plantes; à l’irrigation; à la récolte et enfin à la récolte du(des) sous-produit(s).

Les visiteurs pourront aussi s’attarder sur  les thématiques liées à l’entretien, au transport, au stockage et à la construction de bâtiments relatifs au secteur ainsi qu’à l’équipement pour les éleveurs (laitiers). La gestion et l’informatique d’une ferme moderne sera également mis en avant lors de cette édition, tout comme les organisations, les services et les conseils.

En outre, le salon s’intéressera aussi aux équipements destinés spécifiquement aux espaces verts et aux travaux forestiers, un espace sera également prévu pour tout ce qui concerne le développement durable et les énergies renouvelables.

Une autre nouveauté qui mérite d’être soulignée, un département dédié aux cultures tropicales aura également sa place lors de cette édition.

Les chiffres de l’édition précédente indiquent 232.000 visiteurs professionnels venus de 135 pays et 360 délégations internationales, ce qui démontre clairement que chaque édition du salon peut compter sur un grand succès.  Le SIMA, c’est 200 éleveurs, des ventes aux enchères, des open shows, des présentations de stud-book et des démonstrations diverses pour le secteur de l’élevage. On peut y admirer 280 bovins de 8 races différentes : Aubrac, Blonde d’Aquitaine, Salers, Charolaise, Montbéliarde, Normande, Holstein et Limousin.

Alors que la part des agriculteurs et des éleveurs est très importante (71%), celle des entrepreneurs ne représentent seulement que 13%. Les distributeurs et les importateurs ,quant à eux, forment aussi 13% . Selon l’organisation, 88% des visiteurs sont satisfaits et les exposants peuvent compter sur un taux de commandes de 50%.

Nouveau: Villages Innovation et Start Up
La grande innovation de cette édition sont les villages Innovation et Start Up, un signal clair prouvant que ce salon est ouvert à la diversité de l’agriculture contemporaine.

Le village de l’innovation mettra en lumière les principales tendances du moment dans le secteur. Les portraits d’agriculteurs innovants y jouent un rôle important : ces profils de professionnels du secteur, sélectionnés pour le caractère innovant de leurs initiatives et leurs résultats, doivent inspirer visiteurs et exposants. En outre, une réflexion interactive sur les possibilités futures de ces innovations est également possible : les visiteurs auront la possibilité de contribuer au cycle d’une innovation, du concept à l’élaboration. Il sera également possible de tester de nouvelles pratiques. Les visiteurs du village de l’innovation pourront découvrir les lauréats des SIMA Innovation Awards.

Les villages start-up ont été développés sous forme d’animations et se trouveront dans le hall 4, près de l’agriculture de précision. Ils doivent servir de tremplin à la création de jeunes entreprises : les jeunes entrepreneurs pourront y découvrir 29 entreprises.

Thème : agriculture intelligente (Smart Farming)
L’un des thèmes importants de cette édition sera l’agriculture de l’ère numérique. Dans un monde où les agriculteurs et les entrepreneurs doivent produire plus et mieux pour répondre aux besoins d’une population mondiale en perpétuelle croissance, l’importance de l’agriculture intelligente ne cesse donc de s’affirmer. Tout ceci a pour objectif de familiariser les gens du secteur avec cette nouvelle vision de l’agriculture.

Trois facteurs sont importants dans le concept d’agriculture intelligente : Big Data, agriculture de précision et automatisation/robotisation. Trois thèmes qui recevront les explications nécessaires avec des exemples pratiques lors du SIMA. Après tout, ces nouveaux développements demandent bon nombre de nouvelles compétences de la part des agriculteurs. L’exposition vise à donner à ses visiteurs l’occasion de se familiariser avec ces thèmes importants et de promouvoir les cours proposés par les développeurs de technologies agricoles.

SIMA Innovation Awards
SIMA 2019 sera fortement axé sur l’innovation. Il est donc logique que les SIMA Innovation Awards constituent une partie importante du salon. Un certain nombre d’entreprises y seront récompensées pour leurs technologies innovantes. Nous résumons les développements majeurs ci-dessous.

Comme nous l’avons mentionné précédemment dans notre article, un total de 27 médailles sera attribué au cours de SIMA 2019: deux médailles d’or, cinq d’argent et vingt de bronze.

Or
Une première médaille d’or revient à Claas pour son ensileuse automotrice à chenilles, la Jaguar 960 Terra Trac. Claas a résolu le problème principal qui compliquait l’utilisation de chenilles pour les ensileuses automotrices :  la dégradation du gazon lors des manœuvres. Un système de relevage automatique de la roue motrice avant en tournières limite ce phénomène pendant le travail en prairie.  Ce système intelligent est activé à partir d’un certain angle de rotation.

Le concept d’entraînement Terra Trac avec cinématique brevetée associe des composants fiables et durables à une technologie de pointe. Au lieu d’un entraînement interrompu par des dents séparées, le Terra Trac permet un entraînement continu par friction sur l’ensemble du pneu. Les grandes roues suiveuses empêchent un enfoncement rapide dans le sol et permettent de mieux sortir de l’ornière par conditions extrêmes. Le grand diamètre donne en outre une plus grande surface de contact et assure une transmission de puissance efficace. Le système de suspension intelligent avec suspension séparée pour les roues suiveuses et les rouleaux de support assure un confort de conduite élevé et une charge réduite de la machine, ce qui permet des vitesses de conduite pouvant atteindre 40 km / h et une stabilité accrue en virage. La chenille, très stable, est étirée par un cylindre hydraulique supplémentaire, ce qui empêche le patinage. Cette tension est constamment surveillée électroniquement. En cas de perte de pression, le conducteur est averti sur le CEBIS.

La société française Laforge reçoit également une médaille d’or pour l’®interface DynaTrac entre tracteur et outil afin de garantir un guidage précis. Un système de guidage permettant de maintenir le rang revêt d’une importance capitale dans l’agriculture de précision. Les frottements entre les différentes pièces de l’équipement peuvent toutefois donner une consommation supplémentaire pouvant aller jusqu’à des pannes mécaniques. Un problème qui se pose encore plus souvent lors du travail en pente. C’est pour cela que Laforge a développé cette interface de guidage polyvalente. La correction de trajectoire est effectuée via la ligne de traction, les déviations corrigées évitent l’apparition de frottements. DynaTrac est disponible pour tous les tracteurs et outils du marché.

 

Argent
Les médailles d’argent sont attribuées à Airbus + John Deere, Bosch, Kuhn, John Deere et Sodijantes.

John Deere reçoit une médaille d’argent pour Connected Support, qui rend toutes les informations disponibles sur un seul terminal où l’on retrouve une interprétation constante des données reçues du tracteur mais également de l’outil attelé. Tout le matériel connecté forme une base de données collective qui permet aux utilisateurs de percevoir une panne avant même que les symptômes ne surviennent.

SodiJantes Industrie reçoit une « médaille d’argent » pour un réservoir d’air intégré dans une roue. Ceci permet de diminuer considérablement le temps nécessaire au gonflage lors du passage du champs à la route. La Tank Air Wheel, comme s’appelle le système, est constitué d’un réservoir de 6 bars dans un volume intégré à la jante.

Bosch France est honoré avec son capteur de champ, qui permet de suivre les cultures en temps réel grâce à un ensemble de capteurs connectés qui collectent chaque jour des informations sur les cultures, le sol et le climat. Une caméra enregistre également chaque jour des images de l’évolution des plantes. Grâce à ces informations, différentes variables sont calculées et permettent à l’entreprise de surveiller les récoltes en temps réel via le smartphone.

Kuhn reçoit une médaille d’argent pour RedVista, une application qui assiste l’utilisateur avec la maintenance et le réglage de machines grâce à la réalité augmentée. Cette application permet à l’utilisateur d’accéder à toutes les informations les plus récentes à propos de sa machine sans avoir besoin de documents en papier. L’application de réalité augmentée affiche tous les points de lubrification, même ceux qui sont cachés après une longue journée de travail, sans que la machine ne doive être nettoyée. Grâce à la possibilité de numériser un autocollant sur la machine, les informations sur la machine sont disponibles immédiatement et partout, même sans connexion Internet.

Enfin, John Deere et Airbus reçoivent une médaille pour la surveillance en direct du bilan azoté sur le terrain au moyen d’images satellite et de données provenant de machines via le système Live Nbalance. Le système fournit un tableau de bord dynamique via lequel l’utilisateur obtient toutes les informations disponibles pour effectuer un diagnostic de sa parcelle et prendre les mesures appropriées.

Bronze
Pas moins de 22 médailles de bronze sont décernées à l’occasion de SIMA. Nous passons en revue les médailles pertinentes pour les entrepreneurs agricoles.

Trimble a reçu une médaille de bronze pour son application de détection automatique des outils et marqueur Bluetooth. L’application permet également de reconnaître les chauffeurs, afin que les travaux soient accordés aux chauffeur correcte. Trimble a également reçu un prix pour un système qui partage automatiquement des données avec plusieurs ordinateurs, tablettes ou ordinateurs de bord de l’entreprise.

Manitou a été récompensé pour son système Eco Stop, offrant une fonction arrêt moteur temporisé et réglable sur chariots télescopiques lorsque ceux-ci sont sur un régime de tours stationnaire et que le conducteur ne se trouve pas dans la cabine. La marque a également reçu une deuxième médaille pour son approche en termes de machines d’occasion. Celles-ci sont soit réutilisées, soit recyclées.

New Holland a reçu une médaille pour le système DFR Reverser. Ce système fait en sorte que le chauffeur ne doive pas sortir de la cabine pour résoudre un problème pendant l’ensilage.

Kverneland remporte une médaille de bronze pour son répartiteur de micro-granulat.

Pour Isagri, ce fut « Fernand l’Assistant », un assistant virtuel ayant accès aux bases de données utilisées à la ferme (comptabilité, pesticides, en ligne), qui a assuré l’obtention de la médaille.

Claas a été récompensé pour le Torion Sinus, et plus précisément pour sa direction double (articulée et fusée). La marque a également reçu un prix pour la table de coupe Convio Flex.

Le desherbeur XPower de Case IH a également reçu une médaille de bronze, tout comme le pulvérisateur Arbos Blaster d’Arbos.

Arbos  reçoit une médaille pour le pulvérisateur traîné Arbos Blaster.

Amazone a reçu une médaille pour WindControl, un système de surveillance et de compensation de l’influence du vent sur les nappes d’épandage.

 

SIMA 2019 se déroulera du 24 au 28 février au Parc des Expositions Paris Nord Villepinte. Les halls les plus importants pour les entrepreneurs de travaux agricoles sont le hall 4, le hall 5, le hall 6 et le hall 7. Tickets et informations via le site Web de la SIMA: www.simaonline.com

Entrée libre? C’est possible! Utilisez le code de réduction « Belgium19 » lorsque vous commandez vos billets!

Suivez SIMA via les médias sociaux ou participez via le hashtag #wearesima !

%d blogueurs aiment cette page :