Pottinger Jumbo Combiline 6610: “Petite” remorque Autrichienne populaire chez les ETA

Les Jumbo et Jumbo Combiline sont les plus grandes remorques d’ensilage et combinées avec rotor d’amenage que l’entreprise familiale Pöttinger sort sur le marché. L’autochargeuse Jumbo emmène entre 38 et 49,5m3 DIN de volume. Pour le Jumbo Combiline, il s’agit d’entre 36,5 et 48,1m3. Il y a le choix entre 16 versions différentes pour tracteurs entre 160 et 450 chevaux (118 – 331 kW). Parmi les entrepreneurs de travaux agricoles, la “plus petite” Combiline, le 6610 d’une capacité de 37,9m3 DIN  est la plus populaire. La 6010, la plus petite précédente, n’est plus livrable.

Cette popularité est surtout due à la versatilité de la remorque avec laquelle on peut travailler à n’importe quelle ferme et sur n’importe quel silo. La 6610 n’est ni trop grande ni trop petite. Bien que pas tous les entrepreneurs de travaux agricoles ne transportent du produit broyé comme de l’herbe ou du maïs, la remorque combinée est plus populaire que l’autochargeuse. Certains ne veulent pas se montrer avec une “autochargeuse pour paysans”, d’autre disent apprécier le look de la remorque combinée, et la valeur de reprise de la remorque combinée joue également un grand rôle. Les plus grandes autochargeuses Pöttinger Combi, pouvant contenir jusqu’à 100 m3 de herbe en vrac, trouvent plutôt des acquéreurs chez les grandes entreprises laitières.

Pick-up

La série 1010 a succédé à la série 1000 en 2010. Dans la base, chaque Pöttinger Jumbo est la même. Ceci veut dire que chaque modèle, du 6610 au 1010, a le même pick-up, rotor, direction de coupe, sol et montage. La Combiline 6610 est équipé de quatre chaînes au sol a entraînement central, tout comme les Combi 6610, 7210 et 8010, alors que les autres modèles ont six chaînes au sol avec deux entraînements.

Pub

Pub

Pub

Par rapport à la série précédente, la série 1010 a un pick-up avec plus grand diamètre et 8 rangées de dents au lieu de 6. Le pick-up pendulaire poussé est commandé de chaque côté par une came en acier. Selon l’importateur, ceci permet au pick-up de tourner à un régime de tours réduit, ce qui est positif pour la durée de vie, la puissance demandée et la qualité du produit. Ce dernier avantage s’exprime dans moins de ramassage de sol et pas d’effet “peigne” (pas d’herbe non coupée). Les deux cames doivent être graissées tous les deux ans.

Le pick-up est à suspension pendulaire avec un débattement maximal de 180 mm.  En option depuis 2011, un rouleau palpeur central supplémentaire derrière le pick-up (€1.430) qui doit empêcher que les roues suiveuses qui passent dans les ornières ne fassent trop descendre le pick-up. Depuis quelques années, le pick-up Super Large de 2,36m est livrable (€ 3.760) en plus du pick-up standard de 2m. Avec ce pick-up, le ramassage d’andains volumineuse n’est plus un problème. Pour les utilisateurs, c’est un excellent argument d’achat. Vu que le rotor et la direction de coupe sont identiques pour les deux pick-ups, la version Super Large est équipée de deux vis de recentrage court qui amènent le produit. L’andain est donc réparti de manière uniforme sur toute la largeur du canal d’alimentation en direction du rotor. Les roues suiveuses latérales de cette version peuvent être hydrauliquement pivotées de la position de transport à celle de travail.

Aiguiser ses couteaux pendant la pause

Le rotor des Combi et Combiline a un diamètre de 800 mm et huit dents en spirale de 12 mm d’épaisseur. Les racleurs font 18 mm de large est il y a un maximum de 45 lames à monter pour une longueur de coupe théorique de 34 mm. Chaque combinaison de lames peut être placée. Chaque lame dispose d’une sécurité individuelle contre les objets avec un système breveté qui doit assurer qu’une lame n’écope que de dégâts locaux. Chaque lame peut dévier de 15 cm.

Pöttinger, qui – selon l’importateur – aurait inventé le lamier pouvant dévier, a introduit le dispositif d’affûtage automatique Autocut à l’occasion d’Agritechnica 2009 et a reçu une médaille d’argent pour ce système. Avec ce système, les lames peuvent être aiguisées en 4 minutes sans devoir les démonter. Autocut est surtout prisé chez les éleveurs de bétail, mais est également une option importante pour les entrepreneurs de travaux agricoles. Car, bien qu’il y a une table d’affûtage, Autocut est un système qui facilite le travail. Les lames ne doivent plus être changées après une longue journée de travail, ce qui donne une économie de temps et d’efforts non négligeable. De plus, la qualité du produit le soir est la même que le matin, puisqu’on travaille toujours avec des lames aiguisées, ce qui économise de la puissance et du carburant. Selon Pöttinger, pas moins de 5l par heure. On peut affûter des lames partout et à tout moment, mais on le fait souvent lorsque la caisse est vide et en dehors de la parcelle. Il faut toutefois garder un oeil sur l’angle du disque de meulage et affûter sur la table de temps en temps. Selon Pöttinger, un sur deux Jumbo est équipé d’un système Autocut.

Chargement et déchargement automatique

En plus du capteur sous la paroi avant et celui dans la partie supérieure amovible, un Indicateur de progression de chargement est livrable dans l’entraînement du rotor depuis 2012. Avant, ceci était réservé à la version Isobus. Le capteur mesure le couple sur le rotor et l’utilisateur peut ensuite programmer un pourcentage, par exemple 30 ou 40%, où la chaîne doit commencer automatiquement. Pour le déchargement, il y a un système automatique qui rend la décharge rapide, égale et sûre. Les versions D sont équipées de rouleaux doseurs, souvent deux pièces en-dessous. L’entraînement a changé dans le courant des années d’une version diagonale à une version horizontale, au-dessus des garde-boue. Bien que la demande de tambours de dosage varie fortement selon la région, on remarque une augmentation de la demande. Des raisons pour cette évolution: plus de silos, une décharge égale et donc plus de temps pour un bon tassement.