Meilleure conjoncture pour Matexpo 2017

Cette fois encore, la 37ième édition de Matexpo était complètement sold out.  De façon générale, la vente de matériel s’est passé bien mieux que l’année dernière.  Ce climat économique amélioré se reflète sur le salon. Une nouvelle initiative sera organisée à Braine l’Alleud l’année prochaine: il s’agira de 2 journées de démonstration. Après deux éditions, on peut s’attendre à ce que la zone de démonstration de Matexpo soit définitivement disparue. Pas de perte pour le salon, car ni les exposants, ni les visiteurs étaient en demande.

Un nombre d’exposants de machines ont amenés quelques primeurs, dont voici une première sélection.

Nouvelle pelle Takeuchi TB2150R
Sur le stand Verhoeven, on pouvait voir le nouveau TB2150R, une machine de 15-16 tonnes. Après la sortie, l’année dernière, du TB2150 comme nouveau modèle haut de gamme, une version R de cette machine est désormais sortie. Le TB2150 dispose d’une flèche pivotante, alors que la flèche de la version R est fixe et placée à côté de la cabine. Ceci rend la structure supérieure de la machine encore plus compacte. Afin de ne pas perdre de stabilité, la lame de remblai est encore plus lourde et le contrepoids a également été alourdi. La machine est disponible avec bras mono ou bras en deux parties.

Les machines tournent sur un moteur Deutz TCD3,6 4 Stage 4 de 115 ch (85 kW).

 

Nouvelles pelles Sany
Les pelles Sany sont soumises à un renouvellement en ce moment. 3 de ces modèles renouvelés étaient présentés sur le stand Van Haut. Parmi ceux-ci, le SY135 de 14 tonnes avec moteur stage 4 Isuzu de 105 ch (77kW). Le SY265, une pelle de 26 tonnes désormais équipée du moteur Cummins QSB6.7 de 193 ch (142 kW) au lieu du moteur Isuzu 4 cylindres de 180ch (132 kW), est toute nouvelle.
Enfin, il y avait également un prototype de la nouvelle minipelle de 5,5 tonnes, la SY50. La machine est toujours équipée d’un moteur Yanmar et ne sera disponible que fin 2017.

Avec le line-up, non seulement les moteurs ont été renouvelés, mais tout le système hydraulique été mis au point. La construction plus maline de l’hydraulique fait en sorte que les machines fonctionnent de manière plus rapide et plus fluide.

 

Nouveaux chargeurs télescopiques pivotants Manitou
Le nouveau modèle haut de gamme, le MTR 2470, a une capacité de relevage de pas moins de 7 tonnes! Remarquez la cabine a l’avant de la machine.

Manitou avait déjà présenté le nouveau MRT3050 (30m, 5 tonnes) et le MRT2470 (24m, 7 tonnes) en primeur mondiale dans la série Privilege. Le nouveau châssis combiné à des abaques de charge parfaitement optimalisées ainsi qu’une tamponnage proportionnelle assurent plus de capacité. Avec 7 tonnes de capacité de relevage à une hauteur de 24m, Manitou se fait à nouveau remarquer.Une autre nouveauté chez Manitou est la cabine asbest. Il s’agit d’une caisse d’une capacité de 1000kg avec une ouverture frontale et commandes depuis la cabine. L’avant ouvrable permet d’enlever des plaques de toit en toute simplicité.

Pour cela, Manitou a développé une commande brevetée. Un chip codé dans le couplage de la caisse de travail fait en sorte que la machine reconnaît la caisse et utilise le programme idéal pour ce caisse. Ce chip signifie que les caisses ne sont pas échangeables. Les caisses, combinées à la machine, sont délivres sous CE et certifiés HHC/DRS.

Nouvelle grue mobile Liebherr
 Van Der Spek a présenté cette nouvelle grue mobile à 4 essieux Liebherr. Le Liebherr LTM1090-4.2 est le successeur du LTM1090-4.1 et a une charge d’essieu variable de dix, douze ou seize tonnes. La nouvelle grue est plus légère mais a plus de capacité que son prédécesseur. Ainsi, on peut emmener 2,1 tonnes par douze tonnes de charge d’essieu. Avec une flèche télescopique de 10m de plus, désormais 60m, on peut relever jusqu’à 90 tonnes.  Equipé d’un foc, la fleche peut encore être allongé de 9,5 à 16m.

La grue est équipée d’un moteur Stage 4 de 449 ch (330 kW). Le moteur est utilisé tant pour l’entraînement des roues que pour le travail de grue. Pendant le travail, on peut faire appel au mode ECO, qui fait en sorte que le moteur rest à son régime de tours le plus avantageux en toutes circonstances et économise donc du carburant.
La grue mobile est équipée de la nouvelle boîte ZF TraXon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :