Gain de puissance et nouveau modèle pour les chargeuses à pneus agricoles compactes CLAAS TORION

Dotée d’un moteur de 46 ch, la TORION 530 est le nouveau modèle d’entrée de gamme des chargeuses à pneus articulées compactes à vocation agricole CLAAS. Parallèlement à ce lancement, CLAAS vient d’augmenter la puissance des modèles TORION 535 et TORION 639.

Désormais, la gamme de chargeuses à pneus articulées TORION de petit gabarit compte trois modèles échelonnés sur un segment de 46 à 74 ch. Le nouveau modèle d’entrée de gamme, la TORION 530 de 46 ch, est proposé au catalogue avec un moteur quatre cylindres Yanmar de 2,2 l de cylindrée. Son système hydraulique affiche un débit de 61 l/min à 230 bars qui lui permet d’atteindre une charge de basculement de 3 000 kg. La cinématique parallèle en Z du mât de levage conique permet de porter la hauteur de déversement à 2,82 m avec une hauteur d’axe de godet de 3,18 m et une portée jusqu’à 1,46 m. Le mât de levage et l’outil peuvent être pilotés confortablement par joystick. Les deux circuits additionnels peuvent également être commandés via un levier supplémentaire ou par touches.

Les modèles de plus gros gabarit TORION 535 et TORION 639 sont animés par un quatre cylindres Yanmar de 2,1 l qui délivre dorénavant 74 ch. Ils sont désormais proposés avec une cinématique en Z standard ou High Lift. En version standard, les hauteurs de déversement atteignent 2,82 m sur la TORION 535 et 2,98 m sur la TORION 639, ces valeurs pouvant être portées respectivement à 2,97 m et même 3,18 m en version High Lift. Selon la version choisie, la hauteur d’axe du godet oscille entre 3,19 m et 3,54 m, pour une portée maximale de 1,49 m et 1,71 m. Avec un débit hydraulique de 70 ou 80 l/min, la TORION 535 offre une charge de basculement en braquage complet de 3 500 kg (3 300 kg en version High Lift), tandis que celle de la TORION 639 atteint 3 900 kg (3 600 kg en version High Lift).

Les moteurs des trois « petits » modèles TORION respectent les seuils de la norme antipollution Stage V avec l’aide d’un filtre à particules diesel (FAP) et d’un catalyseur d’oxydation diesel (COD), soit sans réduction catalytique sélective SCR.

De plus, les trois modèles disposent d’une transmission hydrostatique progressive et précise. Celle-ci propose deux gammes de vitesses et permet de propulser la TORION 530 à 20 km/h maximum et les plus gros modèles désormais à 30 km/h. Activable en option, le système de suspension du mât de levage évite tout mouvement de tangage sur terrain irrégulier lors de cycles de chargement rapides. Grâce à un angle de braquage de 40° vers la gauche et la droite, l’articulation pendulaire facilite les manœuvres, même dans les cours de ferme ou les stabulations exiguës. Chaussées des pneus de série de 340/80 R18, les TORION 530 et TORION 535 affichent une hauteur hors tout inférieure à 2,50 m.

La cabine a été totalement repensée. Très spacieuse, elle offre de multiples possibilités de rangement et de nombreux vide-poches ainsi qu’une excellente visibilité panoramique. Grâce au pare-brise bombé descendant très bas, le conducteur bénéficie d’une vue parfaitement dégagée sur le mât de levage et l’outil. La porte d’accès vitrée et la fenêtre de droite peuvent être ouvertes et bloquées à 180 °. La colonne de direction réglable en continu en trois positions contribue à rendre la conduite agréable, de même que le siège conducteur à suspension pneumatique, la climatisation et le faible niveau sonore à l’intérieur de la cabine. Un visuel sur le montant avant droit et le panneau de commandes clairement structuré à côté de l’accoudoir droit permettent de piloter la machine au quotidien de manière simple et intuitive, même lorsque les conducteurs alternent au volant. Le toit de la cabine peut être équipé de phares de travail à halogène ou de phares à LED (jusqu’à 8) pour un éclairage parfait à 360°.


Source – CLAAS