Économisez sur les coûts énergétiques et maintenir la qualité du produit. C’est possible !

Les prix de l’électricité atteignant des niveaux sans précédent, de nombreux cultivateurs cherchent des moyens d’économiser sur les coûts de l’énergie de stockage. Les ventilateurs et le système de refroidissement mécanique sont de gros consommateurs d’énergie qui sont indispensables pour maintenir la qualité du produit cultivé avec le plus grand soin. Réduire simplement les heures de fonctionnement n’est pas toujours le moyen le plus intelligent pour maintenir l’efficacité du stockage. Il est toutefois nécessaire de faire preuve d’un sens aigu du vent, et voici quelques conseils pour y parvenir :

  1. Vérifiez votre produit

Des économies peuvent être réalisées sur le nombre d’heures de ventilation lorsque le produit peut en bénéficier. Cela signifie qu’il faut vérifier chaque semaine (et de préférence encore plus souvent) l’humidité du stockage, la température, la tension artérielle et le CO2, ainsi que la germination (surtout cette année). Une récolte saine, sans pourriture, bien soignée, a besoin de quelques heures de rotation. Et certainement pas dans un hangar bien isolé. Maintenez la température de stockage constante, ce qui permet de limiter les heures de fonctionnement et de réduire la pression de germination. Assurez-vous que les volets et les portes ferment correctement et que l’ordinateur climatique choisit les bons moments pour ventiler. Faites appel à un spécialiste du stockage pour qu’il examine avec vous les paramètres et les ajuste !

Pub

  1. Calculez les coûts et les avantages !

Vous ne pouvez économiser qu’une fois les coûts sont connus. Les avez-vous déjà listées ? Ce n’est que lorsque l’on a une vue d’ensemble de ce que coûte une heure de ventilation, de refroidissement ou de traitement avec des germicides que l’on peut faire les bons choix. Cela pourrait alors signifier qu’investir dans un ventilateur à haut rendement énergétique avec des avantages fiscaux est rentable. Après tout, une consommation d’énergie inférieure de 50 % à 80 % du régime pendant la phase de stockage compte désormais davantage. Un système de réfrigération à haut rendement énergétique (COP) qui permet d’économiser les inhibiteurs de germination pour les longues conservations et qui réduit également la perte de poids peut également être intéressant. Vous avez besoin d’aide pour calculer correctement les coûts et les avantages ? Les spécialistes de la préservation se feront un plaisir de les répertorier pour vous.

  1. L’ordinateur climatique est-il toujours à jour ?

Est-ce que vous le contrôlez encore vous-même lorsque vous plantez des pommes de terre ? Alors pourquoi contrôler soi-même le stockage et ajuster continuellement les paramètres ? L’ordinateur climatique Vision Control peut le faire pour vous et anticiper. Les modules intelligents Weather in Control and Energy Management vont encore plus loin et permettent d’économiser sur les coûts énergétiques tout en maintenant la qualité.
Par exemple, Weather in Control examine les prévisions météorologiques pour la semaine à venir et fait des choix intelligents en ventilant ou en refroidissant pendant ces périodes, ce qui permet d’économiser jusqu’à 20 % des heures de fonctionnement et de maintenir la température de stockage à un niveau constant. Économiser tout en maintenant la qualité du produit.
La gestion de l’énergie dans Vision Control permet une utilisation plus intelligente de la capacité disponible dans l’exploitation. Cela tient également compte des autres consommateurs d’électricité et de l’autoproduction d’électricité.

Vous avez besoin de plus d’informations ? Remplissez le questionnaire sur les économies d’énergie pour obtenir des conseils sur mesure.


Info – Tolsma-Grisnich