Dieci: Technologie Italienne en jaune

Entre Rome et Milan, on trouve la province de Reggio Emilia. Une région magnifique qui forme également la base de quelques marques de renommée tel Ferrari, Lamborghini et Ducati. Les amateurs de gastronomie y sont également servis puisque la région est connue pour son fromage parmesan, son vinaigre de balsamique et son vin. La région est la base de Dieci, fabricant de chargeurs télescopiques, depuis 1962.

La marque, importée et distribuée par Euromat en Belgique et dans les Pays-Bas, a commencé avec la production d’autobétonnières en 1963. Vingt années plus tard, en 1983, la marque développait son premier chargeur télescopique. Au cours des années, Dieci s’est concentrée principalement sur le secteur de la construction. En plus de chargeurs télescopiques et d’autobétonnières, l’entreprise a également développé des élévateurs télescopiques très spécifiques pour la construction de tunnels. Il aura fallu attendre 1998, un an après la reprise par M. Corregi et M. Manghi, avant que les chargeurs télescopiques ne reçoivent un relooking. Deux ans plus tard, la gamme a été complétée par des chargeurs télescopiques rotatifs, toujours fortement axés sur la construction. Ce n’est qu’en 2008 que la marque s’aventure sur le marché des chargeurs télescopiques agricoles avec les gammes Agri Tech et Agri Plus. En 2013, la gamme est complétée avec des chargeurs télescopiques articulés.

Gamme complète

Le programme actuel dans l’agriculture se compose de 6 séries de chargeurs télescopiques ainsi que d’une série de chargeurs télescopiques articulés. Les chargeurs télescopiques sont disponibles dans des capacités de relevage de 2,5 et 4 tonnes et des hauteurs de relevage allant de 6 jusqu’à plus de 9m. Les chargeurs télescopiques articulés peuvent soulever entre 2 et 4 tonnes par des hauteurs de relevage maximales de 4,3 à 7m. En termes de transmission, les séries les plus petites disposent d’une boîte hydrostatique alors que les séries plus importantes ont des boîtes variables. La série la plus lourde peut également être équipée d’une transmission powershift avec convertisseur.

Dieci construit elle-même le châssis et les bras de relevage dans son usine de Montecchio. On plie l’acier, on le soude et on le peint avant de l’utiliser pour construire un chargeur télescopique. Pour les composantes techniques, la marque fait appel à des partenaires connus comme FPT et Kubota, Dana Spicer, Bosch Rexroth ou encore Sauer Danfoss.

L’évolution toujours plus rapide dans le secteur a également son influence sur les développements chez Dieci. Les ingénieurs travaillent tant à l’amélioration des machines existantes qu’au développement de nouvelles machines suivant les dernières tendances ou même lançant de nouvelles tendances. On embrasse les nouvelles technologies de façon à ce que la marque soit prête pour l’avenir.

Quelques chiffres Dieci

Dieci a été fondée en 1962. Un an plus tard, la première machine sortait de l’usine. Vingt années plus tard, le premier chargeur télescopique pour le secteur de la construction est développé. Il aura fallu attendre 2008 avant de voir l’entreprise faire le pas vers l’agriculture. Encore cinq années plus tard, des chargeurs télescopiques articulés sont ajoutés au programme.
Une équipe de 350 personnes travaille à l’usine de 12 hectares, dont 4,5 hectares sont couverts. Dieci emploie un total de 500 personnes dans le monde. La marque est le plus grand producteur de chargeurs télescopiques.
Sa gamme est composée de 143 modèles différents répartis sur 17 lignes de produit. Chaque année, presque 4000 machines sont produites. Le plus grand groupe de machines est construit pour le secteur de la construction, la base de Dieci. Les machines destinées à l’agriculture sont en deuxième position. Dieci construit également des chargeurs télescopiques pour d’autres marques. Son rendement est de plus de 100 million d’euros.

Dieci est importé et distribué par Euromat en Belgique et dans les Pays-Bas.

Agri Plus & Agri Star

Cette année, 2 lignes des chargeurs télescopiques agricoles reçoivent une mise à jour. Les séries Agri Plus et Agri Star seront relookés et recevront une nouvelle cabine. D’autres modifications seront appliquées sous le capot. Ainsi, le moteur FPT des deux séries se conforme aux normes Tier 4F. A cet effet, on a fait appel à DOC et SCR. La gamme Agri Star a une puissance maximale de 143 ch, la gamme Agri Plus 153 ch.
En termes d’entraînement, il y a le choix entre un bac PowerShift à 6 vitesses manuelles ou automatiques pour l’ Agri Plus, ou une boîte VS EVO2. La série Agri Star existe avec une boîte hydrostatique uniquement.
Les bras télescopique ont également été entièrement redessinés et solidifiés pour une durée de vie améliorée. La capacité de relevage des deux machines a été accrue.

%d blogueurs aiment cette page :