En direct des champsSalon pro

Terres en Fête | Reportage Photo

La quinzième édition de Terres en fête à Tilloy-lès-Mofflaines (région d’Arras dans le Pas-de-Calais en France) avait lieu du 7 au 9 juin. Lors de ce week-end ensoleillé, 85 000 visiteurs ont parcouru les allées de cette foire. 600 exposants étaient de la partie. Entreprise Agricole vous livre ses impressions après avoir visité ce salon.

De nombreuses nouveautés

Kubota présentait sa nouvelle presse à balles rondes de la gamme BV6000. Cette machine est équipée d’un cycle de pressage rapide et elle possède notamment un système de densité innovant pour une fermeture rapide de la porte. Cette chambre variable est conçue pour produire des boules bien formées avec une haute densité. Grâce au système Intelligent Density 3D, l’utilisateur peut choisir la densité de balle la mieux adaptée aux conditions de récolte. Dans la pratique, un réglage de la densité sur trois diamètres différents est possible.

Grimme a profité du salon pour dévoiler la nouvelle version de son semoir Matrix 1200. Celui-ci est notamment équipé d’un nouveau parallélogramme permettant 17% de pression mécanique supplémentaire sur l’élément semeur. Le Matrix 1200 est un semoir de précision à 12 rangs. L’écartement disponible est de 45 ou 50 cm. Il permet de semer des betteraves, du colza et des chicorées.

Le constructeur Maupu a souhaité montrer son système de barre anti-encastrement à relevage hydraulique. Celui-ci a été développé principalement pour pouvoir reculer au plus près des déterreurs de pommes de terre. L’utilisateur relève le pare-chocs lors de cette opération et l’abaisse lorsqu’il circule sur la voie publique. De cette manière, la sécurité routière est assurée tout en gardant la possibilité de décharger facilement le contenu de la caisse. Ce pare-chocs arrière pouvant changer de position hydrauliquement est une option disponible sur les bennes du fabricant.

Fendt a mis en avant son nouveau 620 Vario. Cela faisait 30 ans que la gamme 600 n’était plus proposée par le constructeur qui exposait le nouveau 620 à côté d’un youngtimer Favorit 612 LSA turbomatik. Souhaitant s’inscrire dans le segment de puissance de 164 ch à 224 ch, ce tracteur est équipé d’un moteur AGCO Power de 4 cylindres avec une cylindrée de 5 litres.

Corne exposait sa nouvelle gamme de bennes agricoles BB. Selon le constructeur, ses produits sont homologables pour une circulation sur la voie publique en Belgique. Cette marque peut donc répondre aux demandes des entreprises belges. À côté des bennes agricoles, Corne propose aussi des plateaux et des bennes TP.

Enfin, de nombreux constructeurs belges avaient fait le déplacement sur la foire. Le savoir-faire belge s’exporte aussi en France !

Un accent sur l’écologie

La plupart des exposants ont mis en avant des machines plus écologiques. Ainsi, Manitou présentait un téléscopique noir avec des pneumatiques verts. Celui-ci avait pour but d’attirer l’œil des visiteurs et de leur faire découvrir les innovations de Manitou pour être plus respectueux de l’environnement. Ainsi, les MLT de la marque peuvent être équipés de plusieurs technologies permettant de limiter la consommation de carburant, diminuer l’empreinte carbone ou encore réduire les nuisances sonores. Ces machines peuvent aussi être équipées de pneus spéciaux conçus à partir de 78% de matériaux biosourcés et durables. De plus, tous les chariots télescopiques de la marque ont un taux de recyclabilité de 95%.

Chez les autres constructeurs, beaucoup ont mis en avant des machines électriques. C’était le cas de Takeuchi qui présentait sa mini-pelle électrique TB20E. Elle a les mêmes performances que son équivalent thermique, la TB216 à moteur diesel tout en permettant une autonomie d’une journée complète de travail (8 heures de travail à 65% de charge).

Espace “Job est dans le pré”

Les demandeurs d’emploi désireux de travailler dans le monde agricole ont pu découvrir de nombreuses offres d’emploi, participer à des job dating et rencontrer des employeurs. Pas mal de “boîtes à CV” étaient disposées sur les stands des exposants. En effet, la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur agricole est criante. Beaucoup d’entreprises agricoles locales recherchent notamment des chauffeurs et des mécaniciens. Cette situation est également rencontrée fréquemment en Belgique. L’initiative de Terres en Fête souhaitant promouvoir l’emploi agricole est donc à saluer.

Événement aussi destiné au grand public

Des concours sous un grand chapiteau consacré à l’élevage étaient organisés. Pas moins de 750 animaux étaient présents sur la foire. Un village gourmand mettant en avant les producteurs locaux permettait aux visiteurs d’acheter divers produits de bouche dont des chips, du miel, des galettes, de la bière, du chocolat ou encore du fromage. Le souhait des organisateurs est aussi de créer des liens entre les citadins et le monde agricole. Les nombreuses animations proposées permettent ainsi à chacun de mieux découvrir l’univers agricole.

Terres en fête

Texte et illustrations : Antoine Van Houtte