Économiser de l’énergie lors du stockage des pommes de terre: Par où commencer?

Les agriculteurs en France et en Belgiques ont été durement touchés par la hausse des prix de l’énergie cette année. Les économies d’énergie deviennent donc de plus en plus importantes lors du stockage des pommes de terre, mais les agriculteurs ne savent souvent pas par où commencer. Comment limitez-vous la consommation d’énergie dans votre stockage ? Et comment maintenez-vous la qualité des pommes de terre en même temps? Les spécialistes du stockage d’Omnivent apportent des réponses à ces questions.  

Équilibrer la température, le CO2 et la consommation

“Après la cicatrisation, vous voulez refroidir les pommes de terre  à 7 °C pour une variété industriel.  Vous voulez également évacuer le CO2 tous les jours dans votre stockage afin d’éviter une trop haute teneur en glucose dans vos pommes de terre (causer par un teneur trop haut en CO2). Les grands ventilateurs du système consomment beaucoup d’énergie et vont générer un coût supplémentaire lors du renouvellement d’air. De plus, il y a un risque que votre stockage réchauffe si l’air extérieur est plus chaud que le tas. Surtout avec des températures extérieures de 17 °C à 23 °C qui ont été mesurées par tous aux Pays-Bas, Belgique et en France à la fin du mois d’octobre », selon Cor van Maanen et Dries Claes, spécialistes du stockage chez Omnivent.  

« Pour remettre votre stockage à température, vous devez refroidir. Un système de refroidissement mécanique, vous coût aussi beaucoup d’énergie. Avec un système d’extraction du CO2 spécifique vous pouvez rafraichir l’air beaucoup plus efficace. Avec un système de tuyauterie et un ventilateur plus petit qui consomme moins d’énergie et un échangeur de chaleur vous pouvez facilement économiser jusqu’à 50 % sur la consommation d’énergie lors du refroidissement, en fonction du climat. “

Consommer de l’énergie au bon moment

“Supposons que vous ayez des panneaux solaires. Vous voulez activer la ventilation lorsque vos panneaux solaires produisent de l’énergie, de sorte que vous n’avez pas à payer pour l’énergie de votre fournisseur que vous produisez vous-même. Grace à la dernière version de l’ordinateur de stockage OmniCuro vous avez le contrôle par un logiciel de gestion de l’énergie.  

Même lorsque l’électricité est cher ou moins disponible, les pommes de terre ont toujours besoin de ventilation et de refroidissement. « Vous avez besoin de votre équipement pour éviter que vos pommes de terre ne perdent leur qualité. C’est pourquoi vous pouvez définir des priorités pour votre consommation dans le système de gestion de l’énergie. S’il fait noir tôt le matin, vos panneaux solaires ne fournissent pas assez d’énergie pour l’ensemble de votre stockage. Par exemple, vous définissez la priorité sur la ventilation des cellules de stockage où se trouvent les pommes de terre les plus humides. Si plus d’énergie de vos panneaux solaires devient disponible plus tard dans la journée, la ventilation dans les autres cellules de stockage est activée. En combinaison avec des capteurs, vous pouvez même configurer que votre équipement ne doit s’allumer que si la teneur en CO2 est trop faible ou si l’humidité relative est trop élevée. De cette façon, vous utilisez l’énergie au bon moment.  

Votre conseille personnelle sur  le salon Interpom 

Omnivent vous offre la possibilité de découvrir la technologie de stockage qui vous permets d’économisé sur la facture d’énergie. Demandé votre démonstration interactive de l’OmniCuro avec le système de gestion de l’énergie sur le stand et recevez un dépliant contenant des conseils pratiques pour économiser.  

Cette année, l’Interpom aura lieu à Kortijk (Belgique) du dimanche 27 novembre au mardi 29 novembre 2022.
Omnivent sera présent au stand numéro 613.

Pour plus d’informations, consultez le site www.omnivent.com/interpom.