Conversion de projecteurs de travail à la technologie LED : un avantage indéniable en termes de visibilité et de sécurité !

Il est une bonne raison justifiant l’avancée de la technologie d’éclairage LED dans le secteur technique agricole : les projecteurs de travail LED ne sont pas seulement économes en énergie et très efficaces, ils transforment littéralement la nuit en jour et ne sont pas en reste sur le plan esthétique. De plus en plus de nouvelles machines sont donc équipées de la technologie d’éclairage LED en usine. Mais la conversion d’engins agricoles plus anciens en vaut-elle aussi la peine ? Nous avons interrogé Dietmar Bengsch du service commercial technique de HELLA à ce sujet :

Rédaction : M. Bengsch, la technologie d’éclairage LED s’est désormais normalisée pour les projecteurs de travail. Mais qu’en est-il des engins agricoles plus anciens : cela vaut-il la peine de remplacer les anciens feux halogènes ou au xénon par des projecteurs LED ici aussi ?

Dietmar Bengsch : En termes de technologie d’éclairage efficace, les projecteurs LED économes en énergie et durables sont en effet le premier choix. Cela vaut aussi bien pour les nouvelles machines d’aujourd’hui que pour les engins agricoles plus anciens encore équipés de projecteurs halogènes ou au xénon. Si les machines agricoles sont utilisées plus fréquemment en fin de soirée et la nuit dans les champs, il est recommandé aux opérateurs d’opter pour la conversion à la technologie LED.

En quoi les projecteurs LED sont-ils meilleurs ?

Dietmar Bengsch: Plusieurs arguments plaident en faveur de la technologie LED. Citons notamment le fait que, contrairement aux lampes à incandescence comparables, les LED ont une consommation énergétique faible et donc un rendement énergétique nettement meilleur. La lumière des projecteurs LED pour véhicules est généralement similaire à la lumière du jour avec une température de couleur de plus de 5000 Kelvin. Quiconque a déjà passé de longues heures de nuit sur un tracteur ou une moissonneuse équipés de la technologie d’éclairage LED sait combien les conditions de travail sont améliorées. Et comme les LED ne comportent pas de filament et sont nettement moins sensibles aux vibrations, leur durée de vie est beaucoup plus longue que celle des lampes à incandescence ! Dans l’ensemble, l’éclairage LED optimal des espaces de travail offre simplement une meilleure visibilité, sans fatigue, et apporte donc aussi un réel avantage en termes de sécurité.

Ces avantages sont déjà convaincants. La conversion des véhicules plus anciens à la technologie LED ne pose-t-elle pas de problème ?

Dietmar Bengsch: Il est presque toujours possible et judicieux de convertir un véhicule doté de projecteurs halogène ou xénon à la technologie LED. Toutefois, il convient de convertir les anciens projecteurs de travail par paires à la technologie LED. Il est important de réfléchir aux zones de travail à éclairer – notamment au type de portée recherché, à savoir un éclairage rapproché, longue distance ou au sol – et à la façon d’apporter un éclairage optimal avant la conversion. Le remplacement ou la mise à niveau s’effectue alors très facilement et nécessite un effort raisonnable. Vous trouverez de nombreuses solutions pour des véhicules ou des marques spécifiques dans le commerce spécialisé, ainsi que des instructions vidéo pour la conversion de vos équipements sur notre site Internet.

Y a-t-il des aspects à prendre en compte lors de la conversion ?

Dietmar Bengsch: Absolument ! Nous soulignons toujours clairement qu’il existe des différences évidentes entre les projecteurs de travail LED des différents fabricants. Si vous êtes intéressé par une conversion, veillez par exemple à ce que les projecteurs répondent à un standard technologique élevé : citons la résistance aux vibrations, le découplage, la protection contre la surchauffe (gestion thermique) qui contribuent à une durée de vie accrue. Il existe également de grandes différences dans la technologie des réflecteurs, qui ont une incidence sur la répartition lumineuse. Seule une interaction optimale des réflecteurs, des lentilles et de l’électronique de commande est à même de révéler toute la puissance du projecteur LED, ou pas. Une électronique blindée contre les interférences garantit par ailleurs une pleine satisfaction à l’utilisation. Il est en outre très important de confier la conversion ou la mise à niveau à un personnel qualifié, qui veillera notamment au bon diamètre des câbles utilisés. Les câbles équipant le véhicule sont dotés de conducteurs d’un certain diamètre, qui limitent le passage du courant. Il est impératif d’éviter tout risque de surcharge due à une puissance excessive et le risque d’incendie qui en découle.

Existe-t-il une limite au nombre de projecteurs de travail LED montés ?

Dietmar Bengsch: Pour la conduite sur la voie publique, le nombre de projecteurs autorisés est réglementé au § 52 du code de la route allemand (StvZO). Les projecteurs de complément montés à l’avant ne doivent pas dépasser la réf. 100. En revanche, les projecteurs de travail peuvent être montés en nombre illimité à l’avant et à l’arrière du véhicule, ainsi que sur le côté du véhicule, en fonction des caractéristiques du véhicule, et ne nécessitent pas d’être démontés pour la conduite sur route. La seule condition étant qu’ils soient actionnables séparément et qu’ils ne soient pas allumés lors de la conduite sur la voie publique.

En savoir plus sur les: https://www.hella.com/agriculture/fr/farmer/Projecteurs-de-travail-752.html

 

Source – Hella

%d blogueurs aiment cette page :