CLAAS annonce son partenariat avec la start-up AgXeed et investit dans une participation minoritaire

CLAAS initie un partenariat avec la société néerlandaise AgXeed B.V. et le met en avant par une participation minoritaire dans le cadre d’un tour de financement international de la start-up. Cette future collaboration aura pour objectif de permettre le développement et la commercialisation de machines agricoles autonomes.

Pour nourrir une population mondiale en pleine expansion, la production agricole devra s’intensifier dans les décennies à venir. Or, la main d’œuvre agricole ne cesse de diminuer par rapport à la surface agricole utile, il devient de plus en plus difficile de trouver du personnel qualifié dans certaines régions et les agriculteurs ont des horaires de travail supérieurs à la moyenne par rapport à d’autres secteurs d’activité. Face à de tels défis, les constructeurs de machines agricoles n’auront d’autre choix que d’élaborer sans cesse de nombreuses solutions : systèmes d’assistance au conducteur et d’optimisation des performances des machines, technologies d’agriculture de précision, mais aussi machines agricoles autonomes de différentes tailles et puissances. Le nouveau partenariat et l’investissement dans la start-up AgXeed sont par conséquent pour CLAAS une étape logique de l’évolution technologique nécessaire.

Technologie évolutive et applications larges

La société AgXeed établie aux Pays-Bas propose un système intelligent, durable et complètement autonome avec un matériel évolutif, des outils de planification virtuels et des modèles de données complets. Elle fait ainsi figure de leader en Europe dans ces domaines. En effet, AgXeed ne propose pas seulement le robot autonome « AgBot » pour les champs, les pâturages et les cultures spéciales, mais aussi tout un ensemble de modules et de services. Ce robot des champs autonome équipé d’un moteur diesel de 156 chevaux et d’une transmission électrique, monté sur roues ou sur chenilles et doté de relevages trois points standard, est destiné à une multitude d’applications agricoles. « Cet engagement permet à CLAAS d’accéder à des technologies novatrices dans un segment de marché bien connu et de compléter nos compétences en matière d’autonomie et de robotique », explique Thomas Böck, PDG du groupe CLAAS. « De plus, AgXeed pourra bénéficier de l’expertise et du réseau du groupe CLAAS dans de nombreux domaines comme le transfert de données, les interfaces et les systèmes d’entraînement. À nos yeux, ce partenariat profite à nos deux entreprises et justifie notre investissement dans une nouvelle start-up, en plus du développement ciblé et avancé des technologies AgXeed. Les solutions commercialisées offriront aux agriculteurs et aux entrepreneurs agricoles une véritable valeur ajoutée économique dans un horizon proche. »

Disponibilité rapide sur le marché

« Ce type de collaboration reflète exactement ce que nous représentons chez AgXeed », ajoute Joris Hiddema, co-fondateur d’AgXeed BV. « À savoir la création d’alliances tournées ver l’avenir entre des entreprises innovantes qui œuvrent pour une agriculture durable dans laquelle les agriculteurs peuvent optimiser la productivité et en même temps protéger le sol et l’environnement. Avec CLAAS, nous avons un partenaire à bord qui croit dans nos idées concernant l’avenir de l’agriculture, les partage et apportera plus rapidement nos solutions aux champs et aux agriculteurs et entrepreneurs. »

La distribution de l’AgBot ainsi que des solutions logicielles et plateformes associées devrait débuter en 2022. Ce produit et les services qui s’y rapportent offriront une valeur ajoutée durable aux clients. L’AgBot sera en mesure d’effectuer les travaux monotones, fatigants et partiellement dangereux, ce qui permettra aux agriculteurs de se concentrer sur les défis quotidiens. Concrètement, l’écosystème autour de cet outil en ligne central de planification et d’analyse permettra de gagner en efficacité grâce à l’automatisation et à l’optimisation de la planification des itinéraires et du réglage des machines. Grâce aux chenilles de 300 à 910 mm de largeur en option et au faible poids en ordre de marche ne dépassant pas 6 t (sans lestage), l’AgBot ménagera les sols. Le robot disposera également d’une largeur de voie réglable, d’un circuit hydraulique à détection de charge et d’un relevage d’une capacité maximale de 8 t. Il pourra être doté en option d’une prise de force électrique, indépendante du régime moteur ainsi que de connecteurs externes haute tension. Outre le système de guidage RTK, l’équipement électronique comprendra également toute la technologie nécessaire pour la détection des dangers et des obstacles.

Pub

Pub

Pub

Pub

Pub

Dans le cadre de leur commercialisation, les AgBot seront proposés dans des tailles et puissances différentes. D’autres solutions sont en cours de développement.

Source – Claas