A la loupe: Le Delvano Terresta 5000

Texte et illustrations : Luc Vande Ginste 

C’est fin 2011 que Delvano lançait son Terresta 4000 lors du salon Agribex. Ce modèle supplémentaire se voulait une réponse à la demande croissante de pulvérisateurs mesurant moins de 2,55 m de largeur. Le Terresta 4000 est désormais une valeur sûre dans la gamme de Delvano. Son successeur, le Terresta 5000, a été lancé à l’occasion d’Agribex 2019. Un certain nombre de ces machines sont désormais opérationnelles. Il était donc grand temps d’aller en examiner une de plus près.  

Le Terresta 5000 peut être considéré comme une évolution du Terresta 4000, car le châssis et les trains roulants n’ont pas changé. Aucune modification n’a en effet été apportée à la suspension à quatre roues indépendantes, à la largeur de transport étroite de 2,55 m et au réglage de voie de 60 cm (entre 1,90 et 2,50). L’empattement est lui aussi resté inchangé (3,30 m), de même que l’angle de braquage de 19° des roues. La possibilité d’équiper le véhicule de porte-roues surélevés constitue par contre une nouveauté. En combinaison avec des roues de 1,95 m de diamètre, cela permet d’augmenter la garde au sol de 15 cm (et de la porter à 1,10 m). De larges pneumatiques de 380 mm sont montés de série, mais une monte en pneus de 710 mm est possible aussi.  

Consommation réduite 

Pub

Pub

Pub

Le Terresta 5000 est équipé d’un nouveau moteur Deutz qui satisfait aux normes Stage V. Ce moteur Deutz TCD 6.1 dispose d’une puissance de 245 ch et est équipé de la technologie SCR et d’un filtre DPF. Le moteur a été placé tout à l’arrière du pulvérisateurs, ce qui a permis de réduire le niveau de bruit dans l’habitacle. La transmission est entièrement hydrostatique, mais Delvano n’a, contrairement à la plupart des autres marques, pas recours à des moteurs de roue variables sur lesquels une réduction finale est greffée. L’engin n’émet donc plus ce chantonnement caractéristique. Delvano utilise une pompe Rexroth variable de 175 cc (ou 210 cc sur la version 50 km/h) qui envoie de l’huile vers les quatre moteurs de roues sur lesquels les roues sont directement boulonnées. Sur le Terresta 5000, il s’agit de nouveaux hydromoteurs Poclain MHP20, qui sont combinés à des freins à disques hydrauliques dynamiques C27 Par le passé, un point de critique portait sur le fait que les conduites d’huile des moteurs de roue n’étaient pas toujours bien intégrées. Delvano a retenu la leçon et ces dernières sont désormais totalement intégrées le long du châssis. Les moteurs de roue présentent trois positions de commutation. Cela autorise trois vitesses de champ et trois vitesses de route automatiques. Grâce au système Eco-Drive, la machine fonctionne à bas régime moteur, ce qui se traduit par une faible consommation de carburant. L’utilisateur peut sélectionner un régime compris entre 1.200 et 1.500 t/min dans les champs et situé à 1.600 t/min sur la route. 
La machine peut être équipée d’un diviseur de débit permettant de travailler dans des conditions difficiles. Ce dernier peut être activé en première vitesse de champ. Il garantit un débit d’huile égal vers les roues avant et les roues arrière, ce qui permet à la machine de conserver de la traction en conditions très mouillées. 

Avec le joystick, l’écran tactile de 15” (à droite) permet de commander l’ensemble de la machine. Le joystick est également utilisé pour diriger l’engin. L’écran avant est le Trimble XCN 1050 GPS. Dans le coin supérieur gauche se trouve également le moniteur de caméras. Jusqu’à 4 caméras peuvent y être connectées. Voici la caméra montrant la roue avant et la trace de pulvérisation, la caméra de recul et la caméra d’angle mort à gauche et à droite. Le changement de caméra se fait automatiquement.

Capacité élevée et nombreuses possibilités d’exécution 

Avec 5.000 litres, la cuve est pas moins de 25% plus grande que sur le modèle précédent. La nouvelle cuve a pris un peu d’embonpoint en largeur, en longueur mais surtout en hauteur. Cela donne une cuve plus spacieuse tout en conservant une vaste plate-forme de chargement. D’autre part, un espace de chargement supplémentaire a été créé en montant le marchepied donnant accès à la cabine sur la gauche, ce qui a permis d’éliminer le passage derrière la cabine. Avec cette plate-forme de 2,38 sur 1,64 m, le Terresta peut toujours emporter une importante réserve de produits phyto.
Une cuve de rinçage en inox se cache sous la plate-forme. Enfin, une cuve supplémentaire de 400 litres peut être prévue, par exemple pour l’addition d’huiles minérales. Le remplissage et le pompage vers la cuve de pulvérisation se fait avec une pompe à piston-membrane supplémentaire. 

La pompe de remplissage centrifuge présente une capacité de 700 l/min avec possibilité de nivellement automatique de la machine. Les pompes et les robinets électriques du circuit de pulvérisation peuvent être commandés extérieurement via un écran couleur de 4,3” monté sur la cuve de pulvérisation. Des écrans supplémentaires peuvent être placés au niveau du flexible de remplissage, de la pompe de pulvérisation ou d’un endroit au choix.
L’utilisateur a le choix entre la pompe à piston-membrane AR250 et l’AR330. Sur les machines qui doivent circuler beaucoup sur la route, la pompe peut être prévue pour tourner à faible régime lors du mélange en cours de déplacement. Cela permet d’allonger la durée de vie de la pompe. 
Le diamètre de la conduite de pulvérisation standard est de ¾”, avec une circulation continue, mais une conduite de 1” est également disponible. L’utilisateur qui opte pour des vannes de buse à fermeture pneumatique peut obtenir une fermeture de section toutes les trois buses. Avec des vannes électriques, la fermeture peut se faire buse par buse. 

Le Terresta est disponible avec une rampe HA de 27 à 39 m. Hormis la 27 m qui est en deux sections, les rampes présentent toujours trois sections et sont toujours réalisées entièrement en acier. Seule la section extérieure des rampes de plus de 36 est en aluminium. La rampe se replie entièrement sans dépasser les dimensions extérieures du pulvérisateur. Différentes techniques de pulvérisation avancées et innovantes sont disponibles : buses pneumatiques Airtec, fermeture buse par buse, sélection automatique de buse Auto-Select, système de pulvérisation par impulsions Dynamic-Pulse-Spray, …  Sur ce modèle, le système d’assistance d’air Bi-Air est disponible pour une rampe de 27 m. La largeur de transport est alors de 3 m. Le nettoyage se fait avec le programme de rinçage automatique Auto-Eco-Clean. 

Le Terresta 5000 est équipé d’une nouvelle cabine Lochmann dotée de filtres actifs et d’un système de surpression intégré conforme aux exigences Cat 4. La commande se fait via un écran tactile de 15” et un joystick intégré dans l’accoudoir. L’éclairage de la machine est entièrement constitué de LED, ce qui garantit une excellente visibilité, même la nuit.   

Le Terresta 5000 présente un poids minimum de 12.000 kg. Sa longueur totale est de 9,6 m, sa largeur de 2,55 m et sa hauteur de 3,95 m. Contrairement au modèle précédent, le marchepied est désormais situé à gauche. Remarquez sous la cabine le logement pouvant accueillir l’épandeur de granulés anti-limaces ou les capteurs de récolte CropXplorer.

Versions supplémentaires 

Le nouvel automoteur peut être équipé des capteurs de récolte CropXplorer. Un cadre permettant un montage facile du CropXplorer à l’avant est disponible pour cela. Les capteurs de culture peuvent par exemple être utilisés pour l’admission variable d’azote liquide et de produit de défanage.  

Le Terresta peut également être équipé départ usine d’un dispositif de télégonflage mis au point par le constructeur. Lorsque les rampes se replient, les pneumatiques sont automatiquement amenés à la bonne pression pour prendre la route. Sur le champ, la pression des pneumatiques est adaptée selon la capacité de la cuve. Moins il y a de liquide dans la cuve, plus la pression de gonflage est basse. 

Loonwerken MarreelEgem (Flandre occidentale) 

L’entreprise agricole de Nic Marreel est fière d’utiliser deux pulvérisateurs Delvano Terresta depuis ce printemps. Âgé de quatre ans, l’ancien Terresta 4000 a salué en début d’année l’arrivée d’un tout nouveau Terresta 5000.  
Nic possède des dizaines d’années d’expérience dans la pulvérisation pour des clients. Pour lui, le Terresta 4000 est une machine superpratique dont il connaît tous les réglages comme sa poche. Le Terresta 5000 a été acheté pour augmenter la capacité de l’entreprise Son fils Nickel, qui est désormais totalement impliqué dans l’entreprise, en est le chauffeur attitré. « La commande moderne, la technologie de pulvérisation de précision intégrée et le régime moteur réduit augmentent considérablement l’efficacité de l’engin », explique Nickel.  
Son Terresta 5000 équipé d’une rampe de 33 m et d’une fermeture buse par buse est aussi doté d’un GPS Trimble XCN 1050 connecté via Isobus à l’écran tactile Delvano permettant la commande de 66 sections. Le propriétaire a choisi des porte-buses quadruples à sélection électrique de buse via VarioselectOn trouve une seule buse pour engrais (buse Albuz ESI), trois buses Agrotop Airmix, une 03, une 04 et une 05. Selon Nic, cela démontre bien la diversité des récoltes dans la région. Outre les pulvérisations classiques qui ne nécessitent pas beaucoup d’eau, on y trouve en effet de nombreuses récoltes, comme le chou de Bruxelles, qui doivent être traitées avec beaucoup d’eau. C’est dans ce contexte que le choix d’une pompe de pulvérisation AR330 a également été retenu. Le pulvérisateur est également prévu pour le montage d’un épandeur de granulés anti-limaces.