JCB LOADALL AGRI PRO: DOUBLE TRANSMISSION ARGUMENT IMPORTANT

Après six années de développement, JCB a introduit le ‘double’ Dual Tech VT (transmission variable) au milieu de l’année passée parmi les chargeurs télescopiques Loadall Agri Pro. La combinaison d’hydrostatique et de powershift est développée spécialement afin de se conformer aux exigences toujours en augmentation du secteur agricole. Entre temps, les premiers clients on pu goûter des capacités de la machine.

En juin de l’année passée, le nouveau Loadall Agri Pro de JCB a fait ses débuts à la Foire de Libramont.  La transmission Dual Tech VT combinée est sans doute la révélation de cette série. A côté de cela, l’Agri Pro n’est guère différent des autres versions Agri. L’Agri Pro est positionné au-dessus de l’Agri Plus et Agri Super existants, équipés de transmission powershift.

Selon Gregor Grootjans, spécialiste produits de JCB Benelux, la JCB anglaise ou J.C. Bamford a inventé le chargeur télescopique en 1977.  En1982, le premier chargeur télescopique JCB Loadall pour le secteur agricole (520-4 Farm Special) faisait son entrée sur le marché. Le programme se compose de plus de 30 modèles de nos jours.

4100 kg maximum

La série Agri Pro se compose de trois modèles: 531-70, 536-70 et 541-70. Le 5 représente le chargeur, les deux chiffres suivants la capacité de relevage maximale, et le 70 représente la hauteur de relevage maximale (7,0 m). Les trois modèles disposent du même moteur de 4 cylindres JCB EcoMax Fase IV (Tier 4 Final) de 4,8 litres et d’une puissance de 108 kw (145 chevaux). Grâce à SCR et DEF (AdBlue), ce moteur se conforme aux normes d’émission Fase IV) et ne nécessite pas de filtre à particules. Selon Grootjans, ce moteur est introduit en 2012 comme tout nouveau moteur Fase IIIB (Tier 4 Interim) et non comme moteur plus ancien développé avec des modifications pour réduire les émissions.

Vu que JCB n’utilise pas de contrepoids à part, le véhicule lui-même – plus précisément son châssis – doit servir de contrepoids à la flèche. A cette fin, le châssis du 541-70 est plus lourds avec des profils d’une épaisseur de 25 mm au lieu de 21 mm chez les 531-70 et 536-70.

Réactivité contre bonne traction

Comment combiner la flexibilité et la réactivité d’une transmission hydrostatique avec la traction efficace d’une transmission mécanique. Voilà se que se demandaient les développeurs de JCB en 2010. Un hydrostatique offre des avantages dans les manœuvres précises, mais n’est pas efficace et moins agréable lors du transport à vitesse élevée. Selon JCB, les chargeurs télescopiques sont utilisés à des vitesses réduites pour 60%, les autres 40% étant pour la route. Ceci signifie que les utilisateurs devaient jusqu’alors opter pour une transmission pour l’une de ces activités. Un deuxième facteur qui contribue, selon le fabricant, est qu’un chargeur télescopique doit être de plus en plus polyvalent et que les utilisateurs sont toujours plus exigeants. Pensez au chargement de nourriture, au nettoyage d’écuries, au chargement d’engrais chimique ou de produits agricoles, mais aussi au chargement et au transport de paille. Un autre aspect important pour le développement de la transmission Dual Tech VT sont les normes d’émission de plus en plus strictes en combinaison avec un espace limité pour les moteurs. JCB s’attend à ce que les moteurs Fase V deviennent plus petits et que la transmission devra assumer encore plus qu’elle ne le doit en ce moment.

Lisez plus dans l’édition 01/2017 de Entreprise Agricole