Attention à la sensibilité au rhizoctone lors du choix de la race de maïs

Bien que le phénomène est encore assez méconnu, il est en tout cas certain que les cas de maladie fongique Rhizoctone (R.Solani) ou nécrose des racines dans le maïs sont en augmentation. Le Rhizoctone est capable de se maintenir dans le sol et affecte les racines des plantes. Vu que le racines, dont les racines coronaires assurent non seulement l’absorption d’eau et de nutriments, mais aussi la solidité de la plante, le maïs affecté verse.

Les conséquences sont que l’alimentation des plantes est compromise et que le maïs ne peut pas ou seulement partiellement être récolté à cause des plantes versées. Ceci cause des pertes considérables en termes de rendement et de qualité. Il faut être particulièrement vigilant quand on cultive du maïs en rotation avec des betteraves sucrières. Le Rhizoctone se présente cependant également dans les cultures continues de maïs.

Solution dans le bon choix de la race
Des mesures préventives, comme la prévision d’un plan de culture plus important, l’amélioration de la structure du sol et une fertilisation équilibrée ainsi que le bon pH peuvent réduire les risques d’infection. Toutefois, la mesure la plus simple et efficace est le bon choix de la race. Des races résistantes, capables de prévenir une infection, sont disponibles. KWS évalue les races de maïs entre autres sur leur sensibilité depuis plusieurs années. De cette évaluation, une liste a été établie. Les races dont il est démontré qu’elles ne sont pas sensibles à la maladie sont: STABIL, COLISEE, RICARDINIO, BENEDICTIO, RIVALDINIO, TORRES, RONALDINIO, FIGARO et KALIDEAS. En semant ces races, on évite les frais supplémentaires causés par la perte de rendement.

Consultez votre vendeur de semences ou conseiller KWS pour plus d’information.

 

Source: KWS Benelux

 

Laisser un commentaire